https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
etape-construire-maison-sans-accroc

Vous rêvez de construire votre propre maison individuelle mais ne savez pas par où commencer ? De l’achat du terrain à la réception de votre bien, nous vous proposons un guide pratique pour vous accompagner dans chaque étape de votre projet immobilier.

1. Trouver un financement pour votre maison individuelle

Avant de commencer la construction de votre maison neuve, définissez votre budget en évaluant votre apport personnel et votre capacité d’emprunt, qui ne doit pas dépasser 35 % de vos revenus. Vous pouvez comparer les offres des banques ou faire appel à un courtier pour obtenir les meilleures conditions de prêt. Assurez-vous de prendre en compte toutes les dépenses, y compris celles liées aux imprévus. Préparez un dossier complet avec vos justificatifs financiers (bulletins de salaires, relevés de comptes, avis d’imposition…). Envisagez d’avoir recours aux différentes aides disponibles comme le PTZ, le PAS et le prêt Action Logement.

2. Trouver et acheter le terrain pour faire construire

Avant de choisir le terrain en lui-même, il faut que vous définissiez sa localité. Prenez en compte vos besoins en termes de commodités, d’accès aux transports et la distance qui vous sépare de votre travail et de l’école de vos enfants s’ils n’en changent pas. En fonction de ces critères et des concessions que vous pouvez faire, définissez une zone géographique dans laquelle vous allez chercher le terrain idéal pour votre maison. Imaginez également la superficie dont vous avez besoin pour construire le logement qui vous convient.

Epluchez les petites annonces immobilières sur les différentes plateformes en ligne ou rapprochez-vous des agences immobilières ou des promoteurs pour visiter plusieurs terrains susceptibles de vous plaire. Assurez-vous que le terrain choisi est constructible en consultant le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et en réalisant une étude de sol. Vérifiez l’orientation possible de votre construction pour optimiser la consommation énergétique et assurez-vous que le terrain est viabilisé (raccordé aux réseaux d’eau, d’électricité et de gaz), ou qu’il peut l’être. Dans le cas d’un terrain non-viabilisé, faites réaliser des estimations tarifaires aux différents gestionnaires de réseaux pour évaluer le coût de raccordement qu’il faudra ajouter aux frais de construction de votre maison. Renseignez-vous aussi sur la présence de servitudes et la taxe d’aménagement qui peut avoir un impact conséquent sur votre budget.

3. Choisir le bon constructeur de maison neuve

Une fois que vous avez choisi votre terrain, il est temps de choisir le constructeur qui réalisera les travaux. Il faut vous assurer de sélectionner un constructeur pour une maison individuelle fiable. Consultez plusieurs entreprises, comparez les devis, vérifiez les références et assurez-vous qu’elles possèdent les certifications nécessaires. Privilégiez un constructeur de maison individuelle ou un maître d’oeuvre qui proposa un Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI). Ce contrat garantit les délais et les coûts liés à votre construction.

Définissez précisément votre projet en termes de surface, nombre de pièces, orientation, agencement et style. Certains constructeurs de maisons individuelles proposent une personnalisation complète, tandis que d’autres proposent des modèles préétablis avec des options limitées. Plus votre projet est bien défini, plus le constructeur peut vous orienter vers le bon type de construction pour votre maison.

L’e-réputation du constructeur est un bon indicateur pour faire votre choix, mais vérifiez également sa présence et sa réputation locale. Examinez sa situation financière via des sites spécialisés et visitez ses réalisations. Une situation financière fragile comporte des risques importants pour votre projet immobilier si l’entreprise ferme avant l’achèvement de vos travaux. Optez pour des constructeurs certifiés NF Habitat ou NF Habitat HQE pour une qualité de construction contrôlée.

4. Obtenir le permis de construire pour votre maison individuelle

Le permis de construire est indispensable pour démarrer les travaux. Vous devez constituer un dossier complet avec des documents tels que le plan de situation du terrain, le plan de masse, et une notice descriptive, puis le déposer à la mairie. Cette démarche peut être réalisée par vous-même ou par votre constructeur si vous avez signé un Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI).

Le dossier doit inclure le formulaire Cerfa n°13406*07, des plans détaillés, et une photo de l’environnement. Le dépôt est gratuit, mais l’intervention d’un architecte est obligatoire pour les surfaces dépassant 150 m². Les délais de traitement sont d’environ trois mois, et le permis est valable trois ans.

5. Suivre le chantier de construction jusqu’à la livraison du bien

Une fois le chantier lancé, il est indispensable de suivre régulièrement l’avancement des travaux. Effectuez des visites programmées pour vérifier le respect du planning et documentez chaque visite avec des photos. La communication avec le constructeur est essentielle pour détecter et corriger rapidement les anomalies et comprendre leurs origines.

Étapes de chantier essentielles à surveiller :

  • Début du chantier et implantation de la maison.
  • Achèvement des fondations et des murs.
  • Mise hors d’air (pose des portes et fenêtres).
  • Mise hors d’eau (pose de la charpente et de la toiture).

La réception des travaux :

Effectuez une pré-réception quelques semaines avant la livraison définitive pour examiner les finitions. Notez toutes les malfaçons éventuelles dans le procès-verbal de réception. La remise des clés déclenche les garanties légales liées à la construction : garantie de parfait achèvement (1 an), garantie biennale (2 ans), et garantie décennale (10 ans). Vous pouvez faire appel à un expert pour vous assister lors de la réception finale. Assurez-vous que tout est conforme au contrat et aux normes avant de signer le procès-verbal de réception et de prendre possession de votre maison.

Construire sa maison individuelle est un projet d’envergure qui demande une préparation rigoureuse et un suivi attentif du début à la fin des travaux. Vous connaissez désormais les étapes fondamentales à ne pas négliger pour faire construire la maison qui répond parfaitement à votre projet immobilier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 5 = 2

error: Content is protected !!