https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
taux moyen assurance emprunteur

Élément indispensable à ne pas oublier quand on demande un crédit immobilier, le taux de l’assurance peut représenter un montant important. Les barèmes évoluent en fonction des assurés. Pour en savoir plus, découvrez quel est le taux moyen d’une assurance emprunteur.

Le taux moyen d’une assurance emprunteur

Chaque assureur est libre de fixer librement ses taux pour une assurance emprunteur. Les écarts peuvent donc être importants entre les professionnels. En moyenne, les cotes d’assurance s’élèvent entre :

  • 0,07 % à 0,36 % pour les personnes de moins de 30 ans,
  • 0,16 % à 0,36 % en dessous de 45 ans,
  • 0,37 % à 0,65 % en dessous de 55 ans.

À partir de 60 ans, le pourcentage peut s’élever jusqu’à 0,60 % du capital demandé. Les usagers qui présentent des risques de santé importants peuvent voir leur barème doubler. Pour connaître son taux d’assurance emprunteur exacte, il est conseillé de contacter directement son assureur.

Quel est l’objectif d’une assurance emprunteur ?

Elle permet d’assurer un remboursement des mensualités d’un crédit immobilier en cas de maladie ou d’accident. Cette assurance est souvent imposée par les établissements bancaires. En fonction de l’imprévu et des garanties souscrites, la compagnie d’assurance se charge de payer totalement ou partiellement le reste des mensualités du prêt. À noter que le barème correspond au montant annuel de l’assurance emprunteur. Pour tout savoir d’une assurance emprunteur, il est suggéré de se renseigner directement auprès de son courtier.

Les critères pour calculer le taux d’une assurance emprunteur

Pour calculer sa cote d’assurance, le professionnel prend en compte différents éléments.

L’âge du souscripteur

C’est l’élément central qui permet de définir le barème. Plus l’adhérent est jeune, plus il bénéficie d’un pourcentage intéressant. À contrario, plus l’usager prend de l’âge, plus la cote augmente. Par exemple, un jeune peut bénéficier d’un taux annuel effectif d’assurance (TAEA) de 0,10 %.

L’état de santé

Autre facteur qui influence le barème: l’état de santé. L’assureur va regarder avec attention l’état de santé de son assuré. Une personne en bonne santé pourra bénéficier d’un pourcentage plus intéressant qu’une personne malade. Les fumeurs sont également moins chanceux. En effet, pour les non-fumeurs, une baisse immédiate est accordée.

La situation professionnelle

Les assureurs prennent également en compte le métier de l’assuré. Une personne qui pratique une profession à risque se verra accorder un pourcentage plus élevé. La compagnie d’assurance prend également en compte l’environnement de travail ainsi que le nombre de kilomètres effectués chaque jour.

Le souscripteur doit donc prendre en considération l’ensemble de ces critères avant de souscrire un contrat.

Comment bénéficier d’un meilleur taux ?

Pour bénéficier d’un tarif intéressant, il est conseillé d’utiliser un comparateur comme Magnolia.fr. L’outil permet de comparer les tarifs des compagnies d’assurance en quelques clics. Pour cela, il suffit de renseigner plusieurs critères (âge, type d’investissement, etc.) afin que l’algorithme puisse trouver la meilleure offre du marché. Le comparateur est un outil idéal pour optimiser ses recherches et gagner du temps. C’est également une méthode qui permet d’économiser plusieurs milliers d’euros sur son contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 8

error: Content is protected !!