https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
pah-pret-amelioration-habitat-caf

Le prêt à l’amélioration de l’habitat (PAH) est un dispositif d’aide à l’amélioration de la qualité de vie des populations en France. Il s’agit d’un prêt accordé par la Caisse d’allocations familiales (CAF) qui permet de réaliser certains travaux dans sa résidence principale. Il convient cependant de préciser qu’il est accordé sous certaines conditions et en fonction de certaines règles bien définies.

Principe de fonctionnement de financement PAH

Selon les textes en vigueur, le PAH couvre environ 80 % du montant maximum des travaux avec une prise en charge plafonnée à 1 067,14 €. Le remboursement du crédit souscrit auprès de la CAF est de 36 mois avec un taux d’intérêt de 1 %, quel que soit le montant. Notez toutefois que le nombre de PAH accordé au cours d’une année est limité. Pour accorder les subventions, les autorités étatiques se basent donc sur le crédit demandé par chaque souscripteur pour établir un ordre de priorité.

Attention toutefois, si vous aimez jouer aux jeux en ligne depuis votre domicile, sachez qu’il faut toujours miser que l’argent dont vous n’avez pas besoin, et n’attendez pas de gagner gros pour commencer vos travaux !

Avec un PAH, la somme empruntée auprès de la CAF est versée en deux fois. La première moitié doit être disponible lors de la signature du contrat de prêt et la seconde doit être effectuée lors de la présentation des factures.

prêt amélioration de l'habitat comment ça marche

Les conditions pour bénéficier du PAH

Pour bénéficier du prêt à l’amélioration de l’habitat (PAH), le demandeur doit avant tout résider sur le territoire français. Il doit aussi avoir au minimum un enfant à charge et être un bénéficiaire d’une des prestations familiales de la part de la CAF. Par ailleurs, il faut souligner que le PAH est accordé pour un certain nombre de travaux initiés dans une résidence principale. Il peut s’agir à titre indicatif d’activité de :

  • réparation ;
  • d’installation de chauffage central ;
  • d’assainissement (installation de sanitaire, de salle d’eau) ;
  • d’amélioration (en matière thermique comme le chauffage)

Ce financement peut être aussi utilisé par les locataires pour certains travaux pris en compte dans le cadre du contrat. Il faut néanmoins se renseigner bien avant d’entreprendre une demande de prêt travaux CAF avant de se lancer.

condition obtention PAH

Les aides complémentaires pour sécuriser un logement

En complément du PAH, les personnes résidentes en France peuvent solliciter les aides de l’ANAH pour la mise en sécurité d’un logement. À ce titre, deux dispositifs sont mis en place : habiter sain et habiter serein qui alloue respectivement 10 000 € et 25 000 €. Ces financements sont destinés à payer la moitié des dépenses totales engagées dans les travaux nécessaires pour rendre l’habitat plus sécurisé.

Cela inclut la rénovation du réseau électrique, la rénovation du réseau de gaz ou d’eau. À ceci s’ajoutent le renforcement des fondations, le changement de toitures et bien d’autres. Pour bénéficier de ces financements, il faut toutefois que votre habitation ait plus de 5 ans au jour de la demande et que le demandeur ne dépasse un certain plafond de ressources. De plus, il faut réaliser des travaux pour un minimum de 1 500 € et ne pas avoir à bénéficier d’un prêt à taux zéro dans les cinq années précédant la demande.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 1 = 4

error: Content is protected !!