https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
defiscaliser-avec-scpi

Dans un contexte économique où les taux de rendement des placements traditionnels ne cessent de baisser, il est crucial de trouver des alternatives efficaces et sécurisées pour optimiser ses revenus et réduire sa charge fiscale. Parmi les solutions d’investissement les plus attractives du marché, les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) se démarquent par leurs performances et leur facilité d’accès. Découvrons ensemble comment utiliser les SCPI pour défiscaliser efficacement et développer votre patrimoine.

Comprendre le fonctionnement des SCPI

Les SCPI sont des sociétés qui collectent des fonds auprès d’investisseurs particuliers afin d’acquérir et gérer un portefeuille de biens immobiliers locatifs.

  • des professionnels de l’immobilier s’occupent de la sélection et de la gestion quotidienne des biens, garantissant ainsi une meilleure rentabilité et une gestion optimisée des risques locatifs;
  • les investisseurs reçoivent en contrepartie des parts de la SCPI qu’ils ont souscrites, et perçoivent des revenus locatifs périodiques proportionnels au montant investi;
  • l’investisseur bénéficie donc d’un abattement de ses revenus, mais également d’une diversification de son patrimoine sans avoir à s’occuper personnellement de la gestion des biens.

Il existe principalement deux catégories de SCPI : les SCPI de rendement et les SCPI fiscales, dont la finalité est respectivement de générer des revenus locatifs réguliers ou d’offrir des avantages fiscaux à leurs porteurs.

Les SCPI de rendement

Le principal objectif des SCPI de rendement est d’offrir aux investisseurs un taux de distribution intéressant grâce à la location de biens immobiliers principalement tertiaires (bureaux, commerces, etc.). Parmi les atouts majeurs de ce type de SCPI, on retiendra :

  • des rendements généralement supérieurs à ceux des placements traditionnels;
  • une diversification géographique et sectorielle limitant les risques liés au marché immobilier;
  • un ticket d’entrée accessible permettant d’investir dans l’immobilier sans débourser une somme importante.

Les SCPI fiscales

Quant aux SCPI fiscales, elles ont pour vocation d’aider les contribuables français à bénéficier d’avantages fiscaux en contrepartie d’un blocage du capital investi pendant une certaine durée (généralement entre 8 et 15 ans). Ces SCPI investissent principalement dans des résidences de services (seniors, étudiants, hôtels…) ou des logements éligibles à certains dispositifs de défiscalisation (Pinel, Malraux…).

Comment tirer profit des SCPI pour réduire sa fiscalité ?

Dans notre quête de défiscalisation, concentrons-nous sur les SCPI fiscales qui offrent un panel d’avantages fiscaux attractifs pour l’investisseur. Vous pourrez d’ailleurs en trouver sur Pierre Papier Investissement.

Les SCPI Pinel

Avec les SCPI Pinel, vous investissez indirectement dans des logements neufs éligibles au dispositif Pinel en contrepartie d’un engagement locatif sur 6, 9 ou 12 ans. Ce placement vous permet ainsi de :

  • réduire votre impôt sur le revenu de 12%, 18% ou 21% du montant investi selon la durée de location choisie;
  • bénéficier d’une défiscalisation certaine grâce à l’encadrement des loyers et aux plafonds de ressources imposés par le mécanisme Pinel;
  • réaliser un investissement immobilier sécurisé avec des biens évalués scrupuleusement par les gestionnaires de SCPI.

Les SCPI Malraux

En souscrivant à des parts de SCPI Malraux, vous soutenez la réhabilitation de bâtiments anciens situés dans des secteurs sauvegardés à fort potentiel patrimonial. L’intérêt fiscal de ce type de SCPI repose sur :

  • une réduction d’impôts pouvant atteindre jusqu’à 22% du montant investi;
  • un impact fiscal immédiat puisque les travaux de rénovation sont déductibles de vos revenus fonciers;
  • la possibilité de cumuler les avantages fiscaux Malraux avec d’autres dispositifs comme le déficit foncier.

Les autres SCPI fiscales à connaître

Outre les SCPI Pinel et Malraux, il existe également des SCPI orientées vers les résidences de services (seniors, étudiants…), permettant de bénéficier du statut LMNP (Loueur en Meublé Non Professionnel) et d’une fiscalité réduite sur les revenus locatifs. Une autre option pour alléger votre feuille d’impôts est d’opter pour des SCPI proposant des dispositifs moins connus mais tout aussi intéressants comme :

  • le Girardin Immobilier pour soutenir la construction de logements sociaux dans les DOM-TOM;
  • l’investissement forestier qui permet de financer l’achat ou la gestion de forêts en France.

Quelles modalités de souscription pour optimiser sa défiscalisation ?

Afin de profiter au maximum des avantages fiscaux offerts par les SCPI, il est essentiel de bien choisir son mode de détention et de souscription :

Acquisition directe de parts de SCPI

L’achat de parts de SCPI peut se faire au comptant, c’est-à-dire en payant l’intégralité du montant investi dès la souscription. Ce mode de détention est recommandé si vous avez des liquidités disponibles et souhaitez bénéficier rapidement des avantages fiscaux proposés par les SCPI de votre choix.

Financement de parts de SCPI par le crédit

Pour optimiser encore davantage l’effet levier fiscal des SCPI, il est possible de souscrire à des parts en recourant au crédit immobilier. Les intérêts d’emprunt seront alors déductibles de vos revenus fonciers, réduisant ainsi votre imposition globale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

56 + = 58

error: Content is protected !!