https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
fiscalité retrait argent assurance-vie

Article sponsorisé, en partenariat avec La Banque Postale

Contrairement à la croyance la plus répandue, retirer de l’argent sur une assurance vie est bien possible, car il ne s’agit pas d’un placement bloqué. Vous avez la possibilité d’effectuer un retrait total ou partiel de votre argent à n’importe quel moment. Compte tenu des conditions de retrait et de certains paramètres, une fiscalité sera appliquée.

Quelle fiscalité s’applique en cas de retrait total de l’argent sur votre assurance vie ?

Le retrait total ou rachat total du montant de l’assurance vie vous permet de récupérer l’intégralité des fonds que vous avez épargnés auprès d’un établissement bancaire. Cette option entraîne automatiquement la clôture du contrat.

C’est l’âge du contrat qui détermine le taux de taxation imposé aux gains générés (intérêt et plus-value). À noter que les versements ne sont pas sujets à une fiscalité, seuls les intérêts/plus-values compris dans le rachat le sont.

Fiscalité sur un retrait total avant 8 années

Avant le 8e anniversaire de votre contrat d’assurance-vie, le régime est moins favorable. La fiscalité que vous aurez à payer est plus élevée.

Sur les versements qui sont effectués avant la date du 27 septembre 2017, vous pouvez choisir entre deux options fiscales. La première est l’intégration des intérêts au barème progressif des impôts et la seconde est l’application du prélèvement forfaitaire libératoire (PFL). La fiscalité à payer avec le PFL se monte à un taux de 35 % pour un rachat avant 4 ans et 15 % pour un rachat entre 4 et 8 ans.

  • En ce qui concerne les versements effectués à compter de la date du 27 septembre 2017, c’est le prélèvement forfaitaire non libératoire (PFNL) qui intervient. Le taux appliqué aux intérêts s’élève à 12,8 %.

Fiscalité sur un retrait après 8 années

Après 8 ans, la fiscalité sur les intérêts est allégée. Vous allez profiter, dans un premier temps, d’un abattement fiscal sur les intérêts compris dans le rachat. Cet abattement est de 4 600 euros par an pour une seule personne et de 9 200 euros pour un couple marié ou pacsé.

Par la suite, un taux de taxation relativement bas sera appliqué aux intérêts restants (après déduction de l’abattement).

  • Pour les versements effectués avant le 27/09/2017, vous aurez à payer 7,5 % sur les intérêts
  • Pour les versements effectués à compter du 27/09/2017, jusqu’à 150 000 € de versements, le taux d’imposition est de 7,5%, et pour les versements au-delà de 150 000 €, le taux d’imposition est de 12,8%.

A noter : dans tous les cas, des « prélèvements sociaux » s’ajoutent à la fiscalité. Ils sont aujourd’hui de 17,5%.

Quelle fiscalité s’applique en cas de retrait partiel de l’argent sur votre assurance vie ?

Le rachat partiel de l’assurance vie n’entraîne pas la clôture du compte, contrairement au retrait total.

La fiscalité du rachat partiel est la même que celle du rachat total.

Pour déterminer la fiscalité applicable au retrait, il faut d’abord calculer le produit imposable (c’est-à-dire la part sujette aux taxes). Le produit imposable est égal au « montant du rachat partiel – ((total de versement déjà effectué x montant du rachat partiel) / (la valeur du rachat du contrat)) ». Votre assureur effectue ce calcul pour vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

81 − = 79

error: Content is protected !!