https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
Un homme sur son PC dans la rue

Penser à devenir entrepreneur, il y a de cela une génération précédente, n’était pas une idée aussi évidente qu’elle peut l’être aujourd’hui. En effet, les start-ups ont ouvert la mentalité des nouveaux diplômés, qui ont de plus en plus en eux, le désir d’entreprendre. Cependant, il existe encore parfois des barrières psychologiques qui empêchent de faire le pas vers ce mode de vie. Voici quelques idées qui pourront aider ceux qui le désirent à créer leur entreprise.

Trouver le bon accompagnement

La première inquiétude des auto-entrepreneurs en herbe, est de se retrouver seule face au parcours qui les conduira vers l’entreprenariat. D’ailleurs, c’est souvent la cause principale qui freine le mouvement des jeunes (et moins jeunes) vers leur future indépendance, en tant que dirigeant de leur vie. Cependant, ce n’est plus une bonne excuse pour remettre cette décision professionnelle importante, car il existe sur Internet la possibilité d’être accompagné pour créer son entreprise.

En effet, certains sites en ligne se spécialisent dans l’accompagnement de ceux qui désirent se lancer en affaires, en leur offrant un soutien tout au long de la création, mais aussi une fois l’entreprise en fonction. La personne pourra y trouver une démarche encadrée pour inscrire son entreprise au registre donné, puis elle recevra de l’aide en ce qui a trait à la facturation, le recrutement et la gestion de l’entreprise, au besoin.

Se joindre à un regroupement de start-ups

Un des autres facteurs qui ralentit les futurs entrepreneurs est l’inquiétude qu’ils ont de procrastiner et de tourner en rond, s’ils se retrouvent seuls face aux tâches qu’ils doivent accomplir. La solution la plus évidente à ce problème, est de trouver un regroupement de start-ups près de notre lieu de résidence, et se joindre à eux. L’atmosphère de ces lieux appelle au travail et au dépassement de soi. Là, on peut discuter avec des collègues qui travaillent dans des secteurs différents, afin de partager des idées de développement. Il est même possible d’y rencontrer de futurs partenaires d’affaires, si les liens qui pourraient les unir s’y prêtent. Pour une dynamique assurée, se joindre à un regroupement de start-ups est la meilleure solution.

Problème de financement

Naturellement, c’est une inquiétude qui est valide. Il ne faut pas mettre sa santé financière en danger sans prévoir le futur. Cependant, être entrepreneur veut aussi dire qu’on devra trouver des solutions pour financer l’activité de l’entreprise, au départ, mais aussi tout au long de la croissance de celle-ci. Si l’on considère que la peur du manque de financement est suffisante pour ne pas se lancer en affaires, il est possible que ce soit vrai. On doit, en effet, posséder une certaine part de risque à l’intérieur de nous, afin de pouvoir devenir entrepreneur. Si celle-ci n’existe pas, il vaut mieux s’abstenir. Le poids de la responsabilité de la compagnie, pourrait rapidement devenir étouffant.

Sinon, pour les autres, il faut savoir où regarder. En premier lieu, il existe des soutiens financiers pour les nouvelles entreprises et les personnes qui se lancent en affaires. Il faut donc les trouver, afin de bénéficier de tous ceux qui nous sont disponibles. Ensuite, il ne faut pas hésiter à faire appel à la famille. Ils sont les premiers à vouloir aider, généralement, s’ils le peuvent. Enfin, il faut présenter le projet à de potentiels investisseurs. On pensera, en premier lieu, à des business angels.

La persévérance

Le secret des entrepreneurs est sans aucun doute leur capacité de persévérer. Il n’existe aucune solution miracle, lorsque l’on entreprend une nouvelle activité à son compte. Cela veut dire qu’il y aura toujours des difficultés sur le chemin, que l’on devra régler au fur et à mesure qu’elles se présenteront. Ne jamais abandonner est la qualité première de l’entrepreneur. Se trouve-t-elle en vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 3 = 1

error: Content is protected !!