https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

Scooter, cyclomoteur, quad, etc., avant de prendre la route, il est impératif de souscrire une assurance moto. Trouver la meilleure couverture du marché n’est toutefois pas une mince affaire. Voici les critères qui doivent guider le choix de votre assurance moto afin d’être le mieux couvert possible lors de l’utilisation de votre deux-roues.

Comment trouver les meilleurs tarifs d’assurance moto ?

Les offres d’assurance moto sont nombreuses et leurs coûts varient fortement. La meilleure façon d’obtenir un devis pour une assurance moto est de mettre en concurrence plusieurs compagnies à l’aide d’un comparateur en ligne. Cette méthode a l’avantage d’être gratuite, sans engagement et rapide. Vous devez seulement remplir un questionnaire de quelques questions concernant votre profil de conducteur et la moto à assurer. Il s’agira notamment d’informations concernant :

  • le certificat d’immatriculation,
  • le type de moto : quad, cyclo, scooter,
  • la cylindrée,
  • la carte grise,
  • le niveau de protection souhaité,
  • le permis de conduire, etc.

Une fois le formulaire rempli, vous pouvez accéder à une liste de devis prenant en compte les meilleurs tarifs d’après vos critères. Les offres sont généralement classées par ordre croissant pour vous faciliter l’analyse. Vous pouvez ainsi confronter facilement les tarifs proposés par chaque compagnie et demander sans engagement plus d’informations si plusieurs offres vous intéressent.

Lorsque vous avez effectué votre choix, vous n’aurez plus qu’à souscrire l’offre directement en ligne. Il est par ailleurs important de faire preuve de vigilance au moment de choisir votre police d’assurance. Les offres très attractives peuvent en effet cacher de nombreux pièges. Il est donc conseillé de vous intéresser également à la crédibilité et la notoriété de l’assureur. Pour éviter les mauvaises surprises, privilégiez les compagnies de renom qui disposent d’une expertise avérée dans le secteur de l’assurance.

comparaison assurances moto meilleure couverture

De quel type d’assurance avez-vous besoin pour votre moto ?

Souscrire une assurance deux-roues est une obligation légale en France. Que vous soyez un jeune conducteur ou un pilote très aguerri, la loi vous oblige à souscrire au minimum une assurance responsabilité civile. En cas d’accident de la route, c’est l’assureur qui prendra en charge les dégâts matériels et les soins des personnes blessées. Tout manquement à cette disposition légale vous expose à une amende pouvant aller jusqu’à 3 750 €. Pour vous aider à prendre la route en toute légalité, les assureurs proposent divers types de couvertures moto afin de vous permettre de trouver celle qui convient parfaitement à vos besoins.

Pour couvrir votre moto que vous n’utilisez que les week-ends ou qui sort très peu du garage, par exemple, il sera préférable de souscrire une assurance temporaire, au kilomètre ou saisonnière. De plus, s’il s’agit d’une moto en panne et rangée au garage, souscrire une assurance moto garage mort sera l’idéal pour vous. Ces formules sont nettement plus économiques qu’une police annuelle et vous permettent de rester couvert en tout temps. En revanche, si vous utilisez quotidiennement votre moto, une assurance annuelle sera indispensable.

Quel est le coût d’une assurance moto ?

En France, il faut prévoir en moyenne entre 19 € et 86 € par mois pour assurer votre deux-roues. Plusieurs facteurs influent cependant sur le prix qui vous est proposé. Le profil du conducteur par exemple est un facteur déterminant du coût des assurances moto. Les cotisations seront en effet plus chères pour un jeune pilote que pour un conducteur expérimenté. De plus, si vous êtes un motard malussé, responsable de plusieurs accidents, votre prime sera plus importante.

À profil égal, le coût de l’assurance d’une moto 125 cc ne sera pas le même que celui d’un cross sportif ou d’une moto de collection. D’autres éléments joueront également sur le tarif de votre assurance. Il s’agit de l’état de la moto et de l’utilisation à laquelle elle est destinée. Une moto neuve vous reviendra plus cher qu’une d’occasion en matière d’assurance. De la même manière, le prix de l’assurance d’une moto destinée à des fins professionnelles sera plus élevé que celui d’une moto privée. Enfin, les garanties constituent un facteur qui peut influer de façon considérable le coût d’une police d’assurance. Une couverture tous risques sera plus onéreuse qu’une garantie responsabilité civile.

Que comprend chaque type de couverture ?

Il existe trois principaux types de couvertures d’assurance deux-roues :

  • la formule au tiers,
  • la formule intermédiaire,
  • l’assurance tous risques.

Également appelée responsabilité civile, la couverture au tiers est la couverture de base obligatoire pour tout motard. Elle couvre tous les dégâts corporels et matériels causés à un tiers (piéton, autres usagers, etc.) du fait de l’utilisation de votre moto. Elle ne prévoit toutefois pas d’indemnisation pour les dommages que pourraient subir votre deux-roues ou vos blessures éventuelles en cas d’accident.

L’assurance intermédiaire, quant à elle, inclut non seulement la responsabilité civile, mais aussi des garanties supplémentaires selon vos besoins et vos habitudes de conduite. L’assurance tous risques est la couverture la plus complète et la plus chère. Contrairement à la garantie au tiers, elle prend en charge tous les dommages que vous ou votre moto pourriez subir, peu importe la nature du sinistre (accident, vol, vandalisme, etc.) et votre niveau de responsabilité.

Comment présenter une demande d’indemnisation ?

À la suite d’un sinistre, le conducteur doit prendre des dispositions afin de bénéficier d’une prise en charge de la part de l’assureur. Une demande d’indemnisation commence toujours par une déclaration de sinistre. Elle doit être effectuée dans un délai de 5 jours maximum en ligne, par courrier ou en agence. La lettre de déclaration doit détailler les circonstances du sinistre. Dans le cas d’un accident, vous devez joindre à la lettre le constat amiable. Ce document permettra de déterminer la responsabilité des personnes impliquées. En cas de vol, une copie du dépôt de plainte de la police ou de la gendarmerie sera nécessaire.

À la réception de la déclaration, l’assureur désignera un expert en sinistre pour s’occuper de votre dossier. Ce dernier enquêtera sur les circonstances réelles du sinistre, estimera les dégâts et en négociera le règlement avec vous. En fonction de la nature du sinistre, les délais de remboursement peuvent varier de 1 à 8 mois après déclaration. Pour ce qui est du délai de l’intervention de l’expert, comptez entre 1 et 3 semaines.

Devriez-vous envisager une couverture supplémentaire en plus de la police de base pour votre moto ?

En 2017, 43 % des blessés graves de la circulation étaient des motards, alors qu’ils ne représentaient que 2 % du trafic routier. Ces chiffres révèlent l’utilité de l’assurance moto. La garantie au tiers est importante, mais les garanties supplémentaires le sont tout autant. La garantie protection individuelle du pilote vous permet par exemple d’être pris en charge en cas de blessure, d’hospitalisation ou d’invalidité après un accident. À cela s’ajoute une liste importante d’autres garanties supplémentaires, comme la garantie :

  • vol,
  • incendie,
  • dommages matériels,
  • catastrophe naturelle,
  • prêt du guidon,
  • assistance, etc.

Rajouter des garanties complémentaires à la couverture de base peut toutefois augmenter considérablement le montant de votre prime d’assurance moto. Il sera donc judicieux de souscrire uniquement les garanties optionnelles dont vous avez réellement besoin.

Sources :

Accident à moto : les principaux risques 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

94 − 87 =

error: Content is protected !!