https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
dégât des eaux

Les dégâts des eaux sont généralement garantis par le contrat d’assurance habitation. Dès qu’un dégât des eaux est constaté, l’assuré dispose de cinq jours pour avertir son assureur

Quelles démarches faire si un dégât des eaux arrive ?

En cas de dégât des eaux, l’assuré doit faire un certain nombre de démarches afin d’être indemnisé. Les dégâts des eaux, avec 500.000 à un million de cas chaque année en France, constituent le risque le plus important couvert par l’ assurance habitation.

Voici les démarches essentielles à accomplir en cas de sinistre :

  • Prévenir le propriétaire (si vous êtes locataire), les voisins et le syndic de l’immeuble
  • Essayer de localiser la fuite et la colmater avant l’arrivée d’un technicien
  • Ne faire que le strict nécessaire en matière de réparation et en conserver tous les justificatifs
  • Si plusieurs logements sont touchés par le sinistre, remplir un « constat amiable dégât des eaux » avec chacune des parties touchées. Après duplication de ce formulaire, chaque partie devra en adresser un exemplaire à son propre assureur (à charge ce dernier de réclamer les sommes versées au responsable du sinistre). Un exemplaire sera adressé au syndic ou au propriétaire.
  • Envoyer le constat amiable (ou votre déclaration de sinistre) à votre assureur dans un délai de 5 jours suivant la constatation du sinistre par lettre recommandée
  • Ne pas jeter les objets endommagés avant que l’expert les ait examinés.

Quelle indemnisation prétendre ?

Quelle sera pour un dégât des eaux votre indemnisation ? Dès que votre assureur aura reçu votre constat amiable de dégât des eaux ainsi que les pièces justificatives s’il y a lieu (factures, etc.), il pourra désigner un expert qui se rendra sur les lieux du sinistre. De son expertise et de l’étendue de vos garanties contractuelles (bien relire le contrat d’assurance) dépendra le calcul de votre indemnisation.
Sachez qu’en général, la garantie couvre les conséquences du dégât des eaux et non les causes (appareils ou installations à l’origine des dommages causés par les eaux).
En suivant à la lettre les dispositions prévues par l’assurance, vous pouvez aider au raccourcissement des délais et à la facilitation de votre indemnisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

61 − = 57

error: Content is protected !!