https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

Le climatiseur est un appareil qui, depuis son invention en 1902, fait partie des indispensables au confort d’une maison. Conçu pour rafraichir l’air, son utilité est indéniable. Cependant, comme tout dispositif, il affiche quelques insuffisances. Même si de nombreuses améliorations ont concouru à leur élimination, ces dernières n’ont été qu’atténuées, sans être supprimées. Il existe cependant de nombreux moyens pour profiter de votre système sans être affecté par ces quelques défauts. Nous vous en donnons quelques-uns.

Utilisez un cache climatiseur

Il existe plusieurs modèles et types de climatiseurs. Il est le plus souvent composé de deux unités : une unité intérieure et une autre extérieure. Chargée de transférer la chaleur du liquide frigorifique hors de votre habitation, la seconde unité présente quelques inconvénients. Avec un cache climatiseur, vous êtes en mesure de les combler efficacement. Il s’agit d’un dispositif qui est fixé au mur et qui englobe l’unité extérieure de votre climatisation. Il possède de multiples fonctions qui sont destinées à en rendre l’usage de votre système de climatisation plus plaisant.

Augmentez la durée de vie de votre climatiseur

L’un des désagréments majeurs des climatisations composées de deux blocs est que la partie installée hors de votre maison est exposée aux éléments extérieurs. Les conséquences sont diverses. La durabilité de votre dispositif est diminuée alors que les frais d’entretien augmentent. L’usage d’un cache climatiseur adapté vous permet d’en finir avec ce problème. Il constitue une barrière efficace contre le soleil et la pluie qui peuvent grandement le détériorer. Cette action se justifie par le fait que le cache climatiseur joue le rôle d’une boîte qui recouvre totalement la partie exposée de votre climatiseur.

Si vous désirez en amplifier l’action, nous vous recommandons de vous procurer une protection de qualité, conçue en aluminium. Un cache climatiseur, comme ceux proposés par la compagnie Devaux, sera durable et remplira sa fonction à la perfection. À cela sont combinés un effet efficace de dissipation de la chaleur du soleil ainsi qu’une résistance accrue à la corrosion et à l’humidité.

Réduisez le bruit occasionné par la clim

En plus de sa grande vulnérabilité aux aléas climatiques, l’unité extérieure de la climatisation est assez bruyante. Si elle se situe dans une partie peu fréquentée de votre maison, vous n’aurez pas de souci sur ce point. Dans le cas contraire, vous subirez l’équivalent de 45 à 65 décibels en termes de nuisance sonore, en fonction du modèle.

Dans la pratique, cela est assimilable au bruit d’un lave-vaisselle ou à celui qui provient d’une fenêtre portant sur une rue. Même si cette nuisance est en général supportable, ce n’est pas le cas pour tout le monde. Si vous êtes sensible au bruit et appréciez le calme, le cache climatiseur est l’accessoire qu’il vous faut. Il étouffe les sons émis par la ventilation et atténue ainsi le bruit fait par le climatiseur de manière générale.

Profitez d’une plus grande esthétique

L’unité extérieure est également très peu esthétique. Elle peut gâcher l’harmonie visuelle de votre jardin ou la déco de votre terrasse. Pour éviter cela, optez pour le cache climatiseur. Sa forme épurée lui donne un aspect visuellement agréable. Il est en plus de cela accessible selon différents designs, ce qui permet d’en faire un élément décoratif complet. Couleurs et motifs peuvent être déterminés selon votre convenance.

cache climatiseur

Accordez de l’attention à l’entretien de votre appareil

Il est fréquent que certaines personnes usent de leur climatisation sans pour autant l’entretenir, et ce, sur de très longues périodes. Cette attitude est potentiellement dangereuse pour votre santé. Chaque jour, la poussière et l’humidité s’accumulent au sein de votre dispositif. Il en résulte la création d’un milieu propice à la naissance et au développement de différentes bactéries. Ces dernières sont ensuite projetées directement dans votre intérieur par le biais de la ventilation. Elles peuvent causer des allergies et même des problèmes respiratoires ; d’où le caractère crucial de l’entretien.

Comment entretenir votre climatiseur ?

Afin de bien entretenir votre climatisation, vous devez la nettoyer aussi souvent que possible. Cela est essentiel. L’extérieur doit être dépoussiéré pour éviter l’accumulation d’impuretés. Vous n’êtes toutefois pas obligé de vous arrêter là. De nombreux autres éléments peuvent être vérifiés par vos propres moyens. Il s’agit notamment des filtres. Pensez à les examiner et à les changer si nécessaire. S’ils sont réutilisables, lavez-les convenablement. Il faut généralement de l’eau tiède pour obtenir un bon résultat.

Les tuyaux apparents sont, eux aussi, à examiner minutieusement. Si, pendant votre inspection, vous remarquez des anomalies que vous ne comprenez pas ou ne pouvez pas régler, il suffit de faire appel à un expert. Il sera en mesure de vous apporter satisfaction.

Quelle est la fréquence d’entretien idéale ?

Il n’y a pas de fréquence idéale pour le nettoyage de votre climatiseur. Vous devez uniquement garder en tête une seule règle : plus elle est élevée, mieux c’est. Si vous vous en sentez l’envie, vous pouvez donc le faire toutes les semaines. Pour garder un rythme satisfaisant, optez pour un nettoyage mensuel. De cette manière, vous limiterez au maximum certains risques.

Quant à l’entretien par un professionnel, il doit être effectué tous les trois ans. Bien entendu, il s’agit du seuil à ne pas dépasser.

climatiseur, entretien

Utilisez votre climatisation de la bonne manière

Dans divers cas de figure, les désagréments liés à la climatisation sont des conséquences directes d’une utilisation inappropriée. Vous devez connaître certaines règles d’usage pour profiter du meilleur de votre système. La plus importante de toutes est celle concernant le réglage de la température. Vous devez veiller à ce qu’il n’y ait pas plus de 8 ou 9° de différence entre l’intérieur et l’extérieur de votre maison.

Dans le cas contraire, vous expérimenterez des chocs thermiques qui peuvent être à l’origine de malaises. Il s’agit de la raison pour laquelle descendre la température de l’appareil en dessous de 21° est loin d’être une idée judicieuse. En dehors des chocs thermiques, vous avez aussi l’assèchement de l’air qui est envisageable.

Si vous avez les yeux fragiles, des gênes oculaires peuvent être ressenties. À cela s’ajoute un sentiment de tiraillement de l’épiderme qui est accentué pour les peaux naturellement sèches. Il faudra alors penser à hydrater votre peau ou simplement à monter la température de quelques degrés. Vous aurez ainsi un air ambiant frais sans les désagréments suscités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

88 + = 93

error: Content is protected !!