https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

Le monde est en perpétuelle évolution. L’architecture, à l’instar d’autres domaines, suit ce mouvement. Les avancées faites ces dernières années nous permettent de bénéficier aujourd’hui de beaux bâtiments, construits suivant des normes précises, pour assurer la sécurité et le confort. Qu’en sera-t-il dans le futur ? Quelles surprises nous réservent les bâtisseurs en matière de design, de matériaux, de tendance ? Que ce soit avec une installation de murs-rideaux, l’utilisation de matériaux respectueux de l’environnement ou l’intégration de technologies, les nouveautés architecturales n’ont pas fini de nous surprendre.

Les murs-rideaux, un revêtement de façade innovant et futuriste

Parmi les innovations technologiques qui vont probablement perdurer, on retrouve le mur-rideau. Concrètement, le mur-rideau est un revêtement de façade qui est composé de matériaux légers. Il s’agit d’une structure qui encadre le bâtiment. De manière générale, le verre et l’aluminium sont les matériaux utilisés pour réaliser ce genre de construction. Quelle que soit la dimension du bâtiment, il existe des solutions de façades évolutives qui permettront de créer des murs-rideaux adaptés pour des constructions confortables et sécurisées.

Un système sur mesure avec des éléments performants

Le système des murs-rideaux est adaptable aux façades à angles variables. Parfaitement étanche à l’air et à l’eau grâce au drainage en cascade, le mur-rideau offre également une très bonne isolation thermique. L’isolation phonique n’est pas pour autant délaissée, puisqu’il est possible d’intégrer dans la construction du vitrage acoustique. Lors de l’installation, il arrive que des colonnes soient érigées pour protéger la façade et dévier le vent.

Par ailleurs, vous profitez d’un design entièrement personnalisé, grâce à un large choix de profilés esthétiques. Ils conviennent aussi pour les vitrages verticaux et inclinés, et offrent un aspect visuel uniforme, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Les différentes pièces assemblées pour former le mur sont fixées avec des vis visibles ou cachées. En ce qui concerne le vitrage, il s’agit du plus solide, qui offre un aspect uniforme grâce aux joints intérieurs.

Avantages d’installer un mur-rideau

La légèreté des matériaux utilisés pour réaliser le mur-rideau rend ce dernier assez accessible. Cela n’empêche qu’il s’agit d’une construction résistante. En effet, les revêtements de façades sont fabriqués en tenant compte de plusieurs critères tels que :

  • la dilatation thermique,
  • la compression thermique,
  • l’évacuation de l’eau,
  • les tremblements de terre.

De plus, le verre permet de faire entrer la lumière naturelle dans le bâtiment. Cette réflexion solaire contribue à renforcer le confort thermique. Il ne faut pas oublier de préciser que pour la personnalisation, les différents types de façades (bande filante, grille, VEC, CEP, mixtes, etc.) permettent de faire des merveilles. Étant donné que les façades peuvent être bicolores, vous pouvez choisir une finition particulière pour l’intérieur, afin que celui-ci s’harmonise avec la décoration du lieu.

Il faut reconnaître que cette construction est le plus souvent associée aux grands bâtiments de bureaux, aux immeubles commerciaux, aux showrooms, etc. Toutefois, elle est aussi adaptée pour les logements de particuliers. Cela donne à la maison une ligne moderne, élégante et originale. D’un autre côté, c’est une construction qui vous aidera à faire des économies d’énergie (évacuer la chaleur en été, et la conserver à l’intérieur en hiver).

Le coût d’un mur-rideau

Il est difficile d’indiquer un prix pour une telle construction, car celui-ci dépend de plusieurs facteurs. En effet, il faut tenir compte de :

  • la superficie de la façade,
  • les matériaux utilisés,
  • la technique de construction,
  • la couleur ou les éléments de personnalisation choisis, etc.

Enfin, les prix varient aussi en fonction des constructeurs. Demandez donc plusieurs devis avant de vous décider.

mur-rideau pour un bâtiment futuriste

Les bâtiments respectueux de l’environnement : au cœur de l’architecture de demain ?

Face aux enjeux climatiques et environnementaux, la durabilité et l’écologie deviennent des maîtres-mots de l’architecture. Les ingénieurs et architectes ont à cœur de créer des bâtiments respectueux de l’environnement en :

  • réduisant au maximum la production de déchets,
  • utilisant des matériaux recyclables et durables,
  • optimisant l’efficacité énergétique,
  • travaillant en harmonie avec l’environnement naturel, etc.

Les initiatives en ce sens sont de plus en plus nombreuses. C’est le cas par exemple avec un projet qui a pour but la construction de bâtiments qui produisent leur propre énergie grâce aux panneaux solaires photovoltaïques, et aux sondes géothermiques.

Toutefois, le principal obstacle reste le coût de réalisation de ces infrastructures innovantes. D’autant plus qu’il faut un espace assez conséquent pour de telles réalisations. La solution pourrait être de trouver un moyen de rentabiliser le trop-plein d’énergie produite. Quoi qu’il en soit, dans les années à venir, l’écologie prendra une place de plus en plus importante dans les réalisations architecturales.

Les matériaux traditionnels au service des constructions neuves

De nombreux architectes réfléchissent également sur diverses méthodes d’utilisation des matériaux traditionnels. Le bois par exemple pourrait être traité et conditionné pour construire des gratte-ciels. Ce bois travaillé serait plus résistant que les poutres habituelles.

De même, l’argile ou le pisé pourraient de nouveau revenir à la mode, en étant combinés avec d’autres éléments technologiques. La terre crue est partout, et c’est aussi un aspect écologique qui sera ainsi mis en avant. Il s’agit de faire valoriser des savoir-faire ancestraux d’une part, et les propriétés isolantes de ces matériaux d’autre part.

Des constructions encore plus verticales à l’avenir

Tout le monde sait que la population mondiale ne cesse de croître. Pour faire face au besoin perpétuel de nouveaux bâtiments, certains experts affirment que les constructions verticales seront les seules solutions. Autrement dit, il faudra s’attendre à voir encore plus d’immeubles et de gratte-ciels.

La croissance de l’agriculture verticale tend à appuyer cette assertion. Nous aurions ainsi des espaces verts en hauteur, des villes plus propres, et un impact réduit sur l’environnement. Les régions à forte densité de population pourraient ainsi être moins étouffantes.

Les bâtiments connectés

On ne saurait parler d’architecture de demain, sans prendre en compte la démocratisation d’internet. Tout notre mode de vie évolue, face à ces outils intuitifs et intelligents qui appartiennent de plus en plus à notre quotidien. Il n’est plus besoin de présenter le concept des maisons intelligentes. Parmi les particularités de celles-ci, on trouve :

  • le réglage automatique de la température,
  • le réglage de l’éclairage,
  • le lancement de l’arrosage automatique,
  • le lancement de la machine à café ou de la télévision à des heures précises, etc.

Le plus souvent, les appareils électroménagers sont dotés de fonctionnalités basées sur les préférences indiquées par les propriétaires. Ainsi, en hiver, vous pourrez par exemple lancer le chauffage à distance, à partir de votre smartphone, et ainsi vous assurer de rentrer dans une maison bien chauffée. De la même manière, il sera possible de lancer la cuisson du repas à une heure précise, et s’assurer qu’il sera prêt à l’heure du diner. Les applications sont nombreuses et variées.

L’autre aspect intéressant de ces bâtiments intelligents se rapporte à la sécurité des lieux et aux possibilités qui en découlent. Ainsi, à part la vidéo surveillance, il est possible d’installer des détecteurs d’incendie très performants. Une autre innovation dans le domaine est l’installation d’un sol connecté, capable de détecter tout impact insolite attribuable à une chute. Les implications d’un tel système sont incroyables, surtout pour les lieux habités par des personnes âgées.

Pour les années à venir, la connectivité des bâtiments sera omniprésente, et les architectes devront composer avec. Le défi sera de pouvoir rendre ces dispositifs accessibles au plus grand nombre de personnes.

L’architecture de demain nous réserve beaucoup de surprises. Entre design futuriste, respect de l’environnement, ultraconnectivité et retour aux matériaux traditionnels, les bâtiments de demain seront toutefois pensés pour répondre aux besoins des utilisateurs, et s’adapter aux changements divers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

88 + = 97

error: Content is protected !!