https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
surface-pour-installation-jacuzzi

L’installation d’un jacuzzi chez soi est un rêve pour beaucoup de personnes. L’idée de pouvoir se détendre à domicile dans des bains chauds après une longue journée est très tentante. Cependant, la question de la surface nécessaire pour cette installation revient souvent. Pour répondre à cette question, plusieurs facteurs sont à prendre en compte, notamment la taille du spa, les équipements additionnels et le poids total. Cet article explore ces aspects afin de vous aider à planifier correctement votre espace. Plongeons-nous dans les détails essentiels.

Déterminer la taille du jacuzzi : comprendre les dimensions standard

La première étape dans l’installation d’un jacuzzi est de déterminer sa taille. Les jacuzzis varient en termes de dimensions, ce qui impacte directement la surface nécessaire.

Jacuzzis pour 2 à 4 utilisateurs

Les modèles pour 2 à 4 utilisateurs sont parfaits pour les espaces restreints. Ils mesurent généralement entre 1,5 et 2,2 mètres de largeur et de longueur. Ce type de jacuzzi nécessite donc une surface minimum de 4 à 5 mètres carrés.

Jacuzzis pour 5 à 7 utilisateurs

Pour accueillir plus d’utilisateurs, il faut prévoir un jacuzzi plus grand. Ces modèles mesurent souvent entre 2,2 et 2,5 mètres de chaque côté. La surface requise peut alors atteindre jusqu’à 6 à 9 mètres carrés.

Jacuzzis pour plus de 7 utilisateurs

Enfin, les grands jacuzzis destinés à plus de 7 utilisateurs nécessitent encore plus d’espace. Avec des dimensions pouvant aller jusqu’à 3 mètres ou plus, ils peuvent occuper une surface de 10 mètres carrés ou plus.

  • taille réduite (2 à 4 utilisateurs) : environ 4 à 5 mètres carrés ;
  • taille moyenne (5 à 7 utilisateurs) : environ 6 à 9 mètres carrés ;
  • grande taille (plus de 7 utilisateurs) : 10 mètres carrés ou plus.

Si vous souhaitez vous faire un avis sur le coût de ces bassins n’hésitez-pas à consulter les meilleures offres en ligne à petits prix.

Préparation de la zone : critères à considérer avant l’installation

En plus de la taille du jacuzzi, la préparation de la zone où sera installé le bain d’eau chaude est cruciale. Voici certains critères essentiels :

Surface plane et stable

Il est impératif que la zone soit complètement plane et stable pour éviter tout risque de basculement ou de dommages structurels. Cela est particulièrement crucial en raison du poids du jacuzzi, surtout lorsqu’il est rempli d’eau.

Accès facile

Pensez également à l’accès au jacuzzi. Assurez-vous qu’il y a suffisamment d’espace autour pour entrer et sortir facilement du spa. Une distance d’au moins 50 centimètres autour du jacuzzi est conseillée.

Drainage adéquat

La zone doit également disposer d’un système de drainage efficace. Le jacuzzi peut parfois déborder ou nécessiter une vidange régulière ; ainsi, un bon drainage empêche les accumulations d’eau stagnante.

Ventilation et sécurité

S’assurer que l’endroit soit bien ventilé est essentiel pour les installations en intérieur. De plus, garantir la sécurité avec des éléments comme des barrières si des enfants ou animaux sont présents est primordial.

Protection contre les intempéries

Enfin, si vous installez le jacuzzi en extérieur, pensez à prévoir une protection contre les intempéries. Un abri ou un couvercle aide à prolonger la durabilité du spa.

Considérations logistiques : poids et matériel nécessaire

Les aspects logistiques jouent aussi un rôle clé dans la détermination de la surface nécessaire pour installer un jacuzzi. Le poids, les matériaux utilisés et les équipements annexes doivent être pris en compte.

Poids du jacuzzi

Le poids total d’un jacuzzi rempli d’eau peut être assez élevé. Par exemple, un modèle moyen de 5 à 7 places peut peser entre 800 kg et 1200 kg une fois rempli. Il est crucial que la zone supporte ce poids sans poser de problème.

Matériaux utilisés

Les matériaux tels que le béton pour la base ou le bois composite pour les finitions extérieures affectent non seulement l’esthétique mais aussi la fonctionnalité et la durabilité de l’installation.

Équipements additionnels

Des équipements comme les pompes, filtres, systèmes de chauffage et systèmes de jets prennent aussi de la place. Chaque équipement ajoute à la surface totale requise pour une installation adéquate.

  • pompes et filtres : nécessitent environ 1 mètre carré additionnel ;
  • systèmes de chauffage : ajoutent également environ 0,5 mètre carré ;
  • stockage des produits chimiques et accessoires : minimum 1 mètre carré.

Cas pratique : installation sur divers types de surfaces

Analysons quelques scénarios pratiques pour illustrer comment gérer l’installation d’un jacuzzi selon différents types de surfaces.

Sur une terrasse en bois

Installer un jacuzzi sur une terrasse en bois nécessite de vérifier la robustesse de la structure. En général, une terrasse en bois peut supporter environ 272 kg par mètre carré. Assurez-vous que la capacité de charge totale est suffisante pour le jacuzzi rempli d’eau.

Astuces spécifiques

  • renforcez les poutres de soutien si nécessaire ;
  • utilisez des supports supplémentaires pour redistribuer le poids ;
  • assurez un bon drainage pour éviter l’accumulation d’eau sous la terrasse.

Dans un jardin

Un espace vert offre plus de flexibilité en matière d’installation. Cependant, préparez bien le sol pour éviter les affaissements et engazonnements futurs.

Astuces spécifiques

  • nivellement précis du sol
  • création d’une base solide en béton ou gravier
  • protection contre les zones humides

Au bord d’une piscine

Placer un jacuzzi près d’une piscine crée un superbe espace bien-être. La principale contrainte ici est de veiller à ce que les deux installations soient harmonieuses tout en laissant suffisamment d’espace de circulation.

Astuces spécifiques

  • maintenir une zone tampon d’au moins 1 mètre entre les bords de la piscine et du jacuzzi ;
  • s’assurer que le système de filtration de la piscine ne perturbe pas celui du jacuzzi ;
  • prévoir une bonne intégration esthétique.

Contrôles administratifs : déclaration de travaux et normes à respecter

Avant de procéder à l’installation, informez-vous sur les éventuels contrôles administratifs et déclarations nécessaires.

Déclaration préalable de travaux

En fonction de la législation de votre pays ou région, une déclaration préalable de travaux peut être exigée. Cette démarche informe simplement la mairie ou l’autorité compétente de votre projet et permet de s’assurer qu’il respecte les réglementations locales.

Normes électriques et sanitaires

Respectez scrupuleusement les normes électriques et sanitaires en vigueur. Des professionnels qualifiés doivent réaliser les connexions électriques et installer les systèmes de plomberie conformément aux règles de sécurité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

67 − = 57

error: Content is protected !!