https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
insonorisation-piece-astuces

Insonoriser une pièce totalement peut parfois sembler être un défi insurmontable, mais il existe de nombreuses méthodes et astuces pour y parvenir. Un bon niveau d’isolation phonique permet notamment de réduire les nuisances sonores en provenance de l’extérieur ou bien celles créées à l’intérieur de la pièce elle-même. Profitez sans plus attendre de quelques conseils pratiques pour améliorer au mieux votre isolement acoustique.

Trouver les sources de bruit et identifier les éléments faibles

Pour commencer à insonoriser une pièce, il convient tout d’abord de repérer les sources de bruit qui perturbent votre confort acoustique. Il peut s’agir de bruits extérieurs comme le trafic routier ou les conversations des voisins, ou encore de bruits intérieurs tels que les appareils électroménagers, les télévisions et les systèmes audio.

Une fois les principaux générateurs de nuisances sonores identifiés, il reste à déterminer les éléments “faibles” de votre pièce, c’est-à-dire ceux qui favorisent la propagation du son. En règle générale, les murs, les plafonds et les sols constituent les principales zones de transmission du bruit.

Isoler le sol de manière efficace

Insonoriser le sol d’une pièce représente souvent un point important dans la démarche d’isolation phonique. L’une des solutions consiste à adapter l’habillage de votre revêtement de sol en fonction de vos besoins. Voici quelques conseils pour insonoriser efficacement le sol :

  • utiliser des tapis épais : ces éléments permettent d’absorber une partie des vibrations et donc des bruits. Ils peuvent être disposés sur un parquet, une moquette ou encore du carrelage ;
  • opter pour une solution plus radicale avec un système de désolidarisation du sol reposant notamment sur l’usage de matériaux isolants sous la dalle de béton, comme une chape flottante ou une semelle résiliente.

Réduire les vibrations grâce aux meubles et objets décoratifs

Les meubles et les objets déco jouent aussi un rôle dans l’insonorisation d’une pièce. Ainsi, il est conseillé de positionner stratégiquement certains éléments afin qu’ils offrent une barrière supplémentaire contre la propagation des sons.

  1. installer un lit volumineux : un grand lit offre plus de surface pour limiter la résonance du son ;
  2. placer des divans ou canapés larges : Les canapés en cuir ou en tissu dense favorisent l’amortissement des sons venant de l’extérieur. Plus leur forme est enveloppante (comme les divans Chesterfield), plus ils sont efficaces pour insonoriser la pièce ;
  3. disposer des rideaux épais : les rideaux lourds constituent une bonne solution pour réduire le bruit provenant de l’extérieur, notamment si votre logement est situé en bord de route ou face à un espace vert très fréquenté par exemple.

rideaux-epais-isoler-du-bruit

Améliorer l’isolation phonique des murs et plafonds

Pour limiter au maximum la propagation du son dans une pièce, il convient également d’accorder une attention particulière à l’insonorisation des murs et des plafonds. Voici quelques méthodes à mettre en œuvre :

  • poser des panneaux acoustiques : ces éléments permettent de diminuer sensiblement la réverbération du son tout en offrant une isolation phonique performante contre les bruits extérieurs ;
  • installer des cloisons double-peau avec isolant : cette technique consiste à poser deux couches de plaques de plâtre (ou autre matériau) séparées par un matériau isolant. Elle permet d’améliorer considérablement l’isolation entre différentes pièces ;
  • utiliser un isolant lourd ou dense sur les plafonds solides : les experts recommandent souvent un complexe d’isolants résilients pour réduire la transmission du bruit entre étages, ainsi que des matériaux dédiés comme le liège expansé en sous-couche de chape ciment.

Opter pour des solutions alternatives

D’autres alternatives existent pour insonoriser une pièce, notamment dans le cas où vous ne souhaitez pas réaliser de gros travaux :

  1. utiliser des absorbeurs acoustiques mobiles : ces dispositifs permettent de capter et d’absorber les sons indésirables, et peuvent être déplacés à votre guise ;
  2. mettre en place un pare-vapeur entre deux cloisons : cet élément barrière aide à réduire la circulation des bruits aériens, notamment ceux issus du voisinage ;
  3. investir dans un système multimédia adapté : certains équipements (enceintes, télévisions, etc.) sont désormais conçus pour limiter les nuisances sonores. Vous pouvez aussi choisir des casques sans fil avec une bonne isolation phonique.

Il existe, en tout état de cause, de multiples façons d’insonoriser une pièce totalement, que ce soit par des travaux plus conséquents ou des aménagements simples. Il est donc important de bien cerner vos besoins et vos contraintes pour mettre en œuvre les méthodes les plus adaptées à votre situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

77 − 75 =

error: Content is protected !!