https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
estimation-prix-terrain-a-vendre-promoteur-immobilier

Vous souhaitez céder votre terrain à un promoteur immobilier, mais vous ne savez pas comment fixer le prix de vente ? Voici nos conseils pour déterminer la valeur de votre bien et réussir cette opération.

Connaître la demande et l’offre sur le marché

Le prix auquel vendre à un promoteur immobilier votre terrain dépend d’abord de l’état du marché dans votre zone géographique. Il faut étudier les tendances et analyser ce qui se fait dans les environs pour vous positionner correctement en termes de prix.

  • les prix au mètre carré pour les biens comparables
  • le nombre de transactions récentes réalisées par des promoteurs
  • les projets de construction prévus ou en cours dans le secteur (nouveaux logements, infrastructures…)

Cette analyse vous permettra d’avoir une première idée sur la valeur de votre terrain et de voir si son emplacement est propice à une opération immobilière avec un promoteur.

Évaluer les caractéristiques de votre terrain

Outre sa situation géographique, plusieurs éléments auront un impact sur le prix auquel vendre votre terrain :

  • sa superficie : plus le terrain est grand, plus il sera intéressant pour un promoteur qui pourra y construire un grand nombre de logements
  • son accessibilité : un terrain facile d’accès, proche des transports en commun, des commerces et des services sera plus attractif pour un promoteur
  • ses contraintes techniques et environnementales : une pente trop importante, la présence de câbles électriques, d’un cours d’eau… peuvent complexifier la construction et impacter le prix de vente du terrain
  • la nature du sol : un sol stable permettant une construction facile et rapide est un avantage pour un promoteur
  • les règles d’urbanisme : les droits à construire, les restrictions liées au PLU (Plan Local d’Urbanisme) influencent directement la valeur de votre terrain.

Comment se renseigner sur ces caractéristiques ?

Vous pouvez vous adresser aux services compétents de votre mairie ou consulter un expert foncier pour connaître précisément les données relatives à votre terrain. Un professionnel pourra notamment vérifier les contraintes techniques, analyser la nature du sol et obtenir des informations concernant les règles d’urbanisme appliquées dans votre secteur.

Faire appel à un expert pour estimer votre terrain

Si vous n’êtes pas familier avec le secteur immobilier et que vous souhaitez être accompagné pour déterminer le prix de vente de votre terrain, vous pouvez faire appel à un expert foncier ou mandater une agence immobilière spécialisée. Ces professionnels mettent leur expérience et leurs compétences à votre service pour vous aider à estimer la valeur de votre bien.

L’expertise foncière

Cette démarche consiste à solliciter un géomètre-expert foncier qui pourra expertiser votre terrain en prenant en compte tous les critères précédemment évoqués (situation, accessibilité, contraintes techniques…). Il pourra également vous informer sur les règles d’urbanisme et de servitude applicables à votre bien. L’estimation réalisée par un expert foncier est reconnue par les promoteurs immobiliers, ce qui peut faciliter vos démarches lors de la vente.

Le mandat de recherche

Vous pouvez aussi confier la vente de votre terrain à une agence immobilière spécialisée dans ce type de transaction. L’agence sera chargée de trouver un acquéreur pour votre bien en tenant compte des caractéristiques du terrain et de la demande sur le marché. Le professionnel se base généralement sur les prix constatés dans les transactions similaires pour fixer le prix de vente de votre bien. Cette solution vous permettra de bénéficier de l’expertise d’un professionnel dans la prise de décision concernant le montant auquel vendre votre terrain.

Négocier avec le promoteur immobilier

Une fois que vous avez déterminé le prix de vente de votre terrain, il faut aborder la phase de négociation avec le promoteur immobilier. Voici quelques conseils pour tirer le meilleur parti de cette étape :

  • préparez un dossier rassemblant les informations clés sur votre terrain (étude du sol, documents relatifs aux règles d’urbanisme…) pour montrer au promoteur que vous connaissez bien ses spécificités
  • montrez-vous ouvert à la discussion et prêt à faire des concessions si cela est justifié, sans pour autant brader votre bien
  • faites jouer la concurrence entre plusieurs promoteurs pour obtenir les meilleures conditions de vente
  • faites valider par un avocat ou un notaire le contrat de vente qui sera signé avec le promoteur afin de vous assurer que vos intérêts sont bien défendus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + 4 =

error: Content is protected !!