https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

Le terme portage salarial est quelque peu récent, ce qui explique sans aucun doute pourquoi il peut paraître flou, si ce n’est imprécis. Il est d’ailleurs important de noter que le portage salarial concerne avant tout ceux qui effectuent une activité en tant que professionnel indépendant, bien que ce ne soit pas les seuls qui puissent en profiter. Pour donner une première définition, on peut présenter le portage salarial comme une relation entre un travailleur salarié, une entreprise de portage salarial et enfin un client. En sommes, un travailleur indépendant travaille au service d’une entreprise en tant que salarié, signant au passage un contrat. Cela implique que le travailleur indépendant reste un travailleur indépendant, mais qu’il profite de certains avantages d’un salarié classique.

Le portage salarial dans l’immobilier

Parmi tous les secteurs où les indépendants sont légion, on peut penser au secteur de l’immobilier. Il est donc naturel de retrouver beaucoup de portage salarial immobilier dans un tel secteur. Ce double statut représente un avantage certain puisque ceux qui en bénéficient conservent leur autonomie, si précieuse, tout en profitant des avantages octroyés par un statut de salarié. Ainsi, ce qui est le plus souvent une délégation de la part des agences immobilières envers les agents commerciaux indépendants peut se transformer en un partenariat particulièrement solide et avantageux.

Ceux concernés par le portage salarial

Comme on peut s’y attendre, le portage salarial ne concerne pas n’importe qui, bien au contraire, il s’applique le plus souvent à quelques catégories bien précises. On a bien entendu évoqué les travailleurs indépendants, mais ces derniers ne sont pas les seuls qui puissent en bénéficier :

  • Salarié : étonnement, un salarié, qu’il soit à temps plein ou partiel, peut aussi développer une activité complémentaire en portage salarial. En effet, le statut d’indépendant n’interdit nullement d’effectuer une activité salariale.
  • Pôle Emploi : lorsque vous êtes involontairement privé d’emploi, vous pouvez bénéficier d’une allocation d’aide au retour à l’emploi. Cette dernière peut tout à fait se cumuler avec le développement d’une nouvelle activité au sein de l’immobilier.

Ce portage salarial peut tout à fait s’accompagner d’une formation de préparation, comme on peut en retrouver dans le cas typique d’un salarié. Mais le portage salarial est également d’un intérêt certain lorsqu’il est perçu comme une protection contre le chômage et l’absence globale d’activité. En effet, en tant que free-lance, ou autoentrepreneur, il est possible d’avoir des périodes de vides où les revenus chutent considérablement. Le portage salarial, ayant un statut de salarié, permet d’offrir une sécurité supplémentaire face à une telle situation. En tant que salarié, vous pouvez toujours bénéficier de prime de départ ou du chômage.

Le portage salarial a aussi un autre avantage non négligeable. Il permet de tester une activité temporairement, afin de constater si cette dernière convient ou non à ses envies comme à ses besoins. On peut donc voir le portage salarial comme une période d’essai, et si cette dernière concluante, s’investir davantage dans son poste, si cela convient bien entendu à l’entreprise avec laquelle on est amené à travailler.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

21 − 14 =

error: Content is protected !!