https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

La construction d’une maison représente un projet qui doit impérativement faire l’objet d’une mûre réflexion. C’est une succession d’étapes très importantes qu’il convient de bien planifier afin d’éviter d’éventuelles surprises en termes de financement. On risque aussi parfois de se retrouver avec un bâtiment ne respectant pas certains règlements imposés par la loi. En effet, dans le secteur de la construction, la loi exige de réaliser des démarches essentielles. Le choix du terrain, l’étude du sol, l’autorisation de construction, les gros œuvres, les seconds œuvres… On fait le point sur les différentes étapes à respecter pour construire une maison.

Faites réaliser une étude de sol

L’étude de sol est une étape incontournable dans un projet de construction, mais avant d’en arriver là, vous devez prendre le soin de bien préparer le projet. Cela consiste dans un premier temps à réfléchir au type de maison que vous désirez réaliser (style, nombre de chambres et autres caractéristiques) et du budget que cela implique. Si vous prévoyez de demander un prêt, l’évaluation de votre capacité d’emprunt est aussi nécessaire. Une fois ces premières étapes franchies, passez à présent à la réalisation de l’étude de sol proprement dite.

Notez avant tout que l’étude du sol avec la loi ELAN (23 novembre 2018) est une obligation pour tout propriétaire désirant construire sa maison. De nombreux assureurs l’exigent également pour la souscription de l’assurance dommage-ouvrage. C’est donc une étape que vous avez l’obligation de respecter.

L’étude de sol se réalise avant le démarrage des travaux par un géotechnicien. Elle permet non seulement de connaître la nature du sol, mais aussi de déterminer avec précision les différents risques géologiques susceptibles d’affecter la future construction. Au nombre de ces risques, nous pouvons citer le tarissement du sol, les inondations ou les glissements de terrain. De même, grâce à une bonne analyse du sol, le professionnel détermine le type de fondation le plus adapté à la construction, le but étant de garantir une sécurité optimale du futur ouvrage.

Une étude de sol se compose d’un certain nombre de missions scindées en deux grandes catégories qui doivent être réalisées durant l’opération. La première vise à connaître les caractéristiques du terrain ainsi que les risques. La seconde phase est celle de la préconisation et permet d’indiquer, comme nous venons de le voir, le type de fondation le plus adapté et les différents équipements dont il faudra faire usage.

Dans certains cas de figure, il est possible que ces deux missions soient suivies d’autres étapes. Le budget pour une étude de sol n’est pas fixe. En moyenne, il faut prévoir un montant allant de 1700 à 2400 euros.

étude de sol, chantier de construction

Choisissez le professionnel pour la construction

Tout comme l’étude de sol, le choix du professionnel pour la construction de votre maison est capital. Si vous ne savez pas à qui faire appel, trois options s’offrent à vous. Vous pouvez en effet contacter un maître d’œuvre, un architecte ou un constructeur.

L’intérêt d’engager un architecte réside dans le fait que vous bénéficiez d’une construction sur mesure répondant à des exigences particulières, notamment en termes de plan. Selon ses compétences, l’architecte est en mesure de vous suivre, depuis la conception du plan jusqu’à la réalisation de l’ouvrage proprement dit. Il vous accompagne dans le choix des différents intervenants, la demande de permis (de construire) ainsi que durant le suivi des travaux. Bien entendu, faire appel à ce type d’expert du bâtiment requiert un coût important. Cela dit, son intervention peut vous permettre de réaliser des économies, puisqu’il vous aide à négocier les tarifs des prestataires et vous permet d’avoir un ouvrage économe en énergie.

En engageant un constructeur, les avantages dont vous bénéficierez sont aussi variés. En effet, le constructeur vous assiste depuis la phase de conception de votre projet de construction jusqu’à la finalisation du chantier. Vous bénéficiez d’un accompagnement lors du choix des experts qui devront intervenir dans la construction et la réalisation des tâches administratives. En termes de tarifs, les prix pratiqués par les constructeurs sont plus intéressants. Le prix de la prestation est convenu à l’avance, de même que la date de livraison. Cependant, il existe un principal inconvénient d’opter pour un constructeur. En effet, celui-ci dispose d’un catalogue comportant différents modèles de maisons parmi lesquels vous devez faire un choix.

Enfin, en ce qui concerne le maître d’œuvre, il est généralement question d’un professionnel de la construction comme un bureau d’étude. Son rôle consiste à vous offrir un accompagnement à chacune des étapes du processus.

Réalisez le plan de votre future maison

Vous avez effectué l’étude de sol et choisi le professionnel qui se chargera de la construction ? C’est le moment de réaliser le plan de votre futur logement. C’est une étape qui nécessite que vous vous projetiez dans l’avenir, afin de déterminer les différentes caractéristiques du logement qui sera réalisé. Le plan est d’une importance capitale, car c’est à partir de ce document que devra se baser chaque intervenant pour accomplir sa mission.

Selon le type de professionnel auquel vous avez fait appel, vous aurez le choix en deux types de plans : le plan personnalisé si vous engagez un maître d’œuvre ou un architecte et le plan sur catalogue si vous faites appel à un constructeur. La première option vous permet d’avoir une maison en parfaite harmonie avec vos besoins et préférences. En revanche, avec un plan sur catalogue, vous ne pouvez que choisir l’une des propositions qui vous seront faites. Toutefois, il vous sera possible d’apporter quelques modifications.

Pour trouver le bon plan, il convient de se poser quelques questions. La première concerne l’orientation du bâtiment en vue de profiter d’une excellente luminosité. À cet effet, assurez-vous que la cuisine et le salon soient orientés vers le sud-ouest ou tout simplement vers le sud. Pour les chambres, il faut privilégier une disposition qui optimise la fraîcheur à l’intérieur. Une orientation vers le sud-est ou l’est est la meilleure option. Par ailleurs, pensez à d’autres facteurs comme l’agencement prévu des pièces, la possibilité d’agrandissement, le nombre de véhicules à mettre dans le garage, etc. De même, si une personne à mobilité réduite doit habiter dans la maison, il faudra en tenir compte dès la phase de réalisation du plan.

plan de maison, construction

Réalisez la demande du permis et entamez la construction de la maison

La construction d’une maison dans l’hexagone ne peut se faire sans l’obtention d’un permis de construire. Le dossier doit comporter l’ensemble des détails liés à la construction, notamment le plan accompagné de photos et schémas. Une fois le dossier constitué, effectuez le dépôt à la mairie. Notez que les personnes ayant choisi de faire appel à un architecte ou un constructeur peuvent se décharger de cette tâche, puisque l’ensemble de ces démarches sont assurées par le professionnel. En plus de profiter d’un gain de temps, cette solution augmente vos chances d’obtenir l’accord des services de l’urbanisme.

Après l’étude du dossier, ces derniers vous adressent une réponse au bout de 2 mois. Il peut s’agir d’une acceptation ou d’un refus. Dans le cas de l’acceptation, les voisins ont la possibilité de contester le permis de construire (pendant 2 mois). En revanche, si le permis vous est refusé, la loi vous permet de contester la décision.

Enfin arrive l’étape de la construction du bâtiment. Cela nécessite dans un premier temps des travaux de gros œuvre qui regroupent un certain nombre d’opérations à savoir :

  • le piquetage,
  • le terrassement,
  • les fondations,
  • le soubassement,
  • le dallage,
  • l’élévation des murs,
  • la charpente et la couverture ainsi que la menuiserie extérieure.

On distingue ensuite les opérations de second œuvre qui englobent l’isolation et cloisonnement, la plomberie, l’électricité, la ventilation, le chauffage et la climatisation. Une fois toutes ces étapes réalisées, vous pourrez enfin emménager dans votre nouvelle maison.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

93 − = 89

error: Content is protected !!