https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
lancer business immobilier

Le marché de l’immobilier a le vent en poupe ces dernières années. Avec ses plus de 15 secteurs d’activité, il séduit de nombreuses personnes qui souhaitent y lancer un business. Toutefois, ce marché peut être impitoyable. De ce fait, y lancer une activité n’est pas à prendre à la légère. Cela nécessite en effet de la préparation, de la rigueur, de la formation et bien d’autres bases si vous souhaitez réussir. Comment y parvenir alors ? Découvrez-le dans ce billet !

Lancer un business immobilier, bien maîtriser ses tenants et ses aboutissants

Lancer un business immobilier est une idée très séduisante qu’ont eue plusieurs personnes avant vous. Mais avant d’aller plus loin, il est temps de prendre une pose pour bien cerner ce qui vous attend. Vous êtes peut-être passionné par le secteur de l’immobilier ou alors déçu par votre travail actuel, mais pour vous lancer, vous devez au prime abord vous préparer financièrement.

Cela peut sembler trivial, mais est très important. En effet, il n’est pas rare que votre première commission vous parvienne plus de six mois après le lancement de vos activités. Bien évidemment, entre temps, vous devez continuer à assurer vos besoins, sans oublier ceux de votre business. Prenez donc le temps de vous préparer une trésorerie conséquente avant de vous lancer.

Par ailleurs, vous devez également vous préparer psychologiquement. En effet, vous vous apprêtez probablement à quitter le monde du salariat pour celui de l’entrepreneuriat. Plus concrètement, cela implique entre autres l’arrêt d’un salaire régulier à la fin de chaque mois ou les voitures de fonction. Vous êtes désormais votre propre patron et en tant que tel, vous devez apprendre à gérer votre agenda, mais aussi, et surtout vos finances. Certains mois peuvent en effet être très bons tandis que d’autres s’avéreront catastrophiques !

La formation, une étape incontournable

Réussir dans tout business demande un minimum de formation et l’immobilier n’y fait pas exception. Quelque soit le secteur que vous choisirez pour vous lancer, des particularités juridiques, techniques ou même commerciales existent et ne pas les connaître, revient à choisir délibérément de ne pas être compétitif.

Par ailleurs, la législation relative à l’immobilier connaît fréquemment des changements, ce qui oblige tous les acteurs à mener régulièrement une veille juridique.

Aussi, il est important de souligner que dans l’environnement ultra concurrentiel de l’immobilier, suivre simplement une formation est loin d’être suffisant pour maintenir le cap. Vous devez en outre ne pas négliger vos efforts personnels.

Ne pas compter les heures de travail

Lancer un business immobilier peut vous accorder l’épanouissement et la liberté financière à laquelle vous aspirez. Toutefois, en arriver là demande énormément de travail (comme dans tout autre business d’ailleurs). Il est tout à fait possible que votre nouvelle affaire vous prenne plus de temps que votre ancien boulot. Ne soyez pas surpris et investissez-y le maximum de votre temps. Au début de votre business, votre objectif est de vous faire connaître le plus rapidement possible. Cela peut vous prendre 12 h de travail acharné, voire plus au quotidien. La donne ne changera pas nécessairement avec l’expérience. Cela s’explique par le fait que les clients sont de plus en exigeant, ce qui nécessite en permanence des efforts conséquents.

La carte professionnelle, un élément indispensable

Pour lancer votre business immobilier, il est capital de détenir une carte professionnelle. Délivrée par la chambre de commerce et d’industrie locale, celle-ci permet d’attester de vos compétences en matière d’immobilier. Elle est instaurée par la loi Hoguet. Selon le secteur dans lequel vous désirez exercer, cette carte porte différentes mentions : T pour les agents immobiliers, G pour les gestionnaires de bien, S pour les syndics de copropriété…

Cependant, si vous ne détenez pas une carte professionnelle, il est tout de même possible de vous lancer. Pour cela, deux options s’offrent à vous principalement. Vous aurez en effet le choix d’exercer dans un réseau ou dans une agence. La première option comporte certes plus de charges, mais elle a l’avantage d’offrir des commissions de 70 %, voire plus. Considérez-la si vous aspirez à plus de liberté. En agence par contre, vous vous sentirez généralement plus en sécurité, mais vos commissions seront souvent plafonnées à 50 %.

Soyez créatif

On ne le dira jamais assez, le monde de l’immobilier est très compétitif. Pour cela, la réussite passe nécessairement par des élans de créativité. Les vieilles recettes ne vous emmèneront pas loin. Vous devez chaque fois vous réinventer, trouver de nouvelles approches et stratégies marketing pour faire la différence. Ce n’est qu’à ce prix vous pourrez attirer les clients qui rappelons-le ont l’embarras du choix.

Lancer un business dans l’immobilier demande une préparation financière et psychologique. Vous aurez également besoin de vous faire former et disposer d’une carte professionnelle. Assurez-vous de remplir tous ces critères avant de faire votre plongeon dans le secteur de l’immobilier !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 6

error: Content is protected !!