https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
surcomplémentaire assurance santé

Parmi les offres de couverture de complémentaire santé proposées par les mutuelles, il en est une qui pose question. Il s’agit de la surcomplémentaire santé que certaines personnes souscrivent alors qu’elles sont déjà titulaires d’une complémentaire santé classique avec des garanties pour couvrir les dépenses de santé personnelles ou pour une famille. Est-ce nécessaire ou alors une précaution inutile qui impose un coût mensuel ? Faisons le tour de cette possibilité.

Une surcomplémentaire santé pour quel usage ?

Selon les règles habituelles, les remboursements des frais de santé s’établissent sur deux niveaux distinctes. Le premier concerne la charge par la Sécurité sociale des dépenses de consultation médicale, d’une part des frais d’achats de médicaments sur prescriptions et d’une partie de frais d’hospitalisation, le second par une mutuelle de santé de la part non remboursée de ces frais par la Sécurité sociale.

Ceci étant, il peut exister des surcoûts non pris en charge par une complémentaire santé, par exemple une chambre individuelle en cas d’hospitalisation, des soins et d’autres prestations pouvant être considérés non essentiels ou de confort. C’est pourquoi certaines mutuelles proposent des couvertures supplémentaires pouvant prendre en compte ces dépenses. C’est donc un choix personnel pour une nouvelle assurance, non indispensable, mais qui peut offrir, en cas de nécessité, une tranquillité d’esprit si l’on y est confronté.

Comment souscrire à une surcomplémentaire santé ?

Comme en toute chose, il faut savoir faire jouer la concurrence. La première chose à faire est d’expertiser ce que sont vos dépenses de santé habituelles et ceux éventuellement de votre famille, ainsi que d’anticiper de possibles soucis de santé pouvant augmenter, dans un avenir proche, ces dépenses de santé et dans quelles proportions .

Cela peut être important s’agissant de services complémentaires proposés, bien pratiques en cas d’hospitalisation ou de traitements à domicile, tels que le soutien scolaire si on a des enfants, diverses prestations à domicile, livraison de médicaments, etc.
Si le choix de choisir sa surcomplémentaire santé vous apparaît une précaution nécessaire, il faut, dans un premier temps, interroger votre mutuelle auprès de laquelle vous avez déjà souscrit pour savoir si elle offre, et pour quel surcoût, une surcomplémentaire santé. Dans un second temps, il est judicieux d’interroger d’autres mutuelles.

Pour cela, il existe en ligne des comparateurs qui permettront d’évaluer les offres disponibles sur le marché, selon les coûts mensuels demandés et il est alors possible de contracter en ligne cette surcomplémentaire santé qui correspondra au plus juste à vos besoins et à ceux de votre famille. Il ne faut pas oublier que le coût de celle-ci, généralement indiqué pour un mois de couverture, doit être calculé à l’année pour apprécier l’impact sur votre budget familial.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

74 − 69 =

error: Content is protected !!