https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

S’il est pratiqué depuis le tout début des années 2000, le portage salarial semble, aujourd’hui plus que jamais, rencontrer un réel succès. C’est ce qui nous a donné envie de nous pencher dessus et de mieux vous le faire découvrir avec cet article.

Le portage salarial, qu’est-ce que c’est ?

Il s’agit d’une forme spécifique d’emploi basée sur une relation tripartite établie entre un travailleur salarié, la plupart du temps un consultant, une société cliente et une entreprise spécialisée dans le portage salarial. Entré au Code du Travail en 2008 et encadré par une convention collective, le portage salarial constitue à lui seul une branche professionnelle.

Pour résumer, on peut dire qu’on est, avec le portage, à mi-chemin entre l’entrepreneuriat et le salariat. En effet, son statut lui permet de bénéficier des avantages dus à un salarié tout en lui permettant d’exercer et de développer son activité indépendante. Ce système concerne exclusivement le domaine de la prestation de service. Mais qu’il soit question de portage salarial immobilier, ou dans le secteur de l’ingénierie ou du conseil, il est apprécié tant des salariés que des entreprises qui les embauchent pour sa flexibilité.

Concrètement, tout ce qui touche à l’administratif et à la comptabilité revient à la société de portage. Elle établit le contrat de travail et verse le salaire du salarié porté, qui bénéficie alors de tous les avantages inhérents au statut de salarié.

Qui cela concerne-t-il ?

En face de la société de portage, on trouve les salariés et les entreprises clientes, et ce principe présente pour chacun d’eux des avantages non négligeables.

Les salariés portés

Un grand nombre de situations professionnelles sont compatibles avec le portage salarial. Vous pouvez ainsi vous lancer si :

  • vous êtes demandeur d’emploi : c’est une très bonne manière de vous lancer dans une nouvelle activité tout en continuant de percevoir votre allocation d’aide au retour à l’emploi
  • vous êtes microentrepreneur : le portage salarial peut vous offrir un complément de revenu non négligeable
  • vous êtes salarié : en guise d’activité complémentaire, et ce, que vous soyez employé à temps partiel ou complet
  • vous souhaitez lancer un nouveau projet professionnel, mais sans pour autant créer votre propre entreprise

Le portage offre ainsi un cadre de travail rassurant.

Les sociétés faisant appel au portage

Le portage salarial est très encadré et ne peuvent y avoir recours que les entreprises se retrouvant dans certaines situations :

  • dans le cadre d’une mission ponctuelle qui ne relève pas de son activité de base et que, par conséquent, aucun de ses salariés ne sera capable de mener à bien
  • pour l’exécution d’une tâche requérant des compétences spécifiques dont elle ne dispose pas

Il n’est ainsi en aucun cas question de remplacer un salarié indisponible, absent ou en grève, de même que le contrat de portage ne peut non plus être requalifié en CDI à son terme. Mais c’est aussi et surtout la possibilité de bénéficier d’une véritable et solide expertise sans avoir à passer par un recrutement traditionnel. Pour le client aussi, les démarches s’en trouvent fortement simplifiées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 75 = 83

error: Content is protected !!