https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

Que ce soit pour garantir la chaleur ou le calme dans votre habitation, il est indispensable que vous réalisiez des travaux d’isolation. Cette opération implique l’utilisation de matériaux possédant une bonne résistance thermique ou performance acoustique. Il s’agit principalement des isolants. En fonction des éléments qui les composent, ils peuvent être minéraux, naturels ou synthétiques. Quels sont les isolants utilisés dans le cadre d’une isolation de maison ?

Optez pour une isolation avec de la mousse polyuréthane projetée

Il s’agit d’une matière isolante novatrice de bonne qualité obtenue à partir d’un mélange de deux produits, à savoir le polyol et le diisocyanate. Elle fait partie des plus efficaces du marché. Ce qui fait la particularité de cette mousse, c’est sa capacité à absorber 30 à 35 fois son volume initial (état liquide) avant de se solidifier, et ce, sans augmenter son poids. La mousse polyuréthane projetée est réputée pour sa légèreté. Cette propriété s’explique par le taux élevé de bulles d’air et de gaz qu’elle contient.

Cette matière hydrofuge possède aussi bien des propriétés thermiques qu’acoustiques. Cela fait d’elle un matériau de choix pour les travaux d’isolation. Elle se révèle également très pratique, car elle est adhésive et colle donc facilement aux supports. De plus, sa texture permet aux artisans de l’appliquer sur les surfaces inaccessibles et difficiles à isoler comme les interstices. Cela explique pourquoi les professionnels certifiés RGE comme Isolation Énergie France, les préconisent pour maximiser l’efficacité énergétique des habitations lors de travaux d’isolation.

Cet isolant résistant fait partie des plus plébiscités pour isoler la toiture, les façades, les sols, les combles et le plafond. Il s’adapte à tous types de logements et sa durée de vie est d’environ 50 ans. Son principal avantage réside dans ses performances élevées et son caractère écologique.

Il offre une excellente imperméabilité, une bonne étanchéité à l’air et une faible conductivité thermique. Cela permet de réduire au maximum les déperditions d’énergie pour garantir un confort optimal dans les logements. De plus, il respecte les normes européennes et constitue une barrière anti-radon efficace. En revanche, son coût d’achat est relativement plus onéreux que celui de la plupart des isolants.

Choisissez les billes de polystyrène

Le polystyrène est un matériau obtenu grâce à la polymérisation du styrène. Il est réputé pour ses propriétés isolantes et sert à la fabrication de plusieurs types d’isolants synthétiques, dont les plaques de polystyrène extrudé (XPS) ou expansé (PSE), ainsi que les billes de polystyrène. Ces dernières sont en vogue en raison de leurs caractéristiques avantageuses. Elles sont généralement composées de 2 % de polystyrène et de 98 % d’air inerte, ce qui leur confère une légèreté hors du commun.

La conductivité thermique de ces billes isolantes se situe entre 0,033 et 0,042 W/mK. Sachant que plus elle est basse, plus la matière est isolante, cette valeur témoigne de l’efficacité de l’isolant. Il présente également une grande résistance à l’humidité et aux moisissures, mais possède une certaine perméabilité permettant d’évacuer l’humidité située dans les murs. De plus, la durée de vie du polystyrène est située entre 50 et 75 ans.

Ce matériau est, par ailleurs, facile à installer, car on utilise la technique par injection pour réaliser les travaux d’isolation avec les billes de polystyrène. Ces dernières sont tout d’abord injectées dans les creux. Un liant ou adhésif est ajouté pour les solidifier, les maintenir en place et remplir l’espace entre elles. Il sert également de répulsif contre les rongeurs.

Cet isolant convient aussi bien aux planchers et plafonds qu’aux murs creux et combles. Il existe toutefois plusieurs types de billes de polystyrène catégorisées comme suit : HR, HR+ et HR++ (de la moins isolante à la plus performante). Notez toutefois qu’elles sont moins écologiques et n’offrent pas une bonne résistance au feu ni une bonne isolation acoustique.

billes de polystyrène, isolant, maison

Isolez votre maison avec de la laine de roche

La laine de roche est un isolant minéral fabriqué avec du basalte, une roche volcanique. Elle est utilisée aussi bien pour l’isolation thermique que phonique. Grâce à sa faible conductivité thermique (entre 0,033 et 0,040 W/mK), elle représente une barrière efficace contre le froid. De plus, elle offre l’avantage d’être ignifuge, ce qui permet de limiter les dégâts en cas d’incendie. Cette laine peut en effet supporter une chaleur dépassant 1 000 °C. Mieux encore, elle n’émet pas de substances toxiques lorsqu’un d’incendie survient.

Outre son efficacité, l’attractivité de son coût en fait l’un des dispositifs les plus plébiscités pour assurer le confort thermique des habitations. Tout comme les isolants en polyuréthane, elle n’attire pas les rongeurs. La laine de roche possède par ailleurs des propriétés écologiques. Elle est en effet confectionnée avec un matériau recyclable. De plus, pendant sa durée de vie, elle permet d’économiser au moins 100 fois l’énergie utilisée pour la concevoir.

Surfacé ou non, cet isolant est adapté à toutes les constructions. Il sert à réaliser des travaux d’isolation de différentes structures comme la toiture, les cloisons, les combles (perdus ou aménagés) et les planchers. Sa capacité à maintenir son épaisseur dans le temps lui permet d’offrir durablement de bonnes performances thermiques et acoustiques.

Sa durée de vie est souvent identique à celle des logements qui l’abritent. De façon générale, cette laine se présente sous plusieurs formes à savoir :

  • les flocons,
  • les panneaux rigides,
  • les rouleaux,
  • les coquilles.

Son installation requiert toutefois certaines précautions. Il est nécessaire de faire appel à une entreprise spécialisée dans les travaux d’isolation pour réaliser vos travaux.

Laine de roche, isolation de maison, professionnels

Utilisez de la laine de verre

La laine de verre fait également partie des isolants minéraux. Elle est fabriquée avec les éléments comme le sable et le verre recyclé. Il s’agit en effet de l’isolant le plus utilisé en France. Il offre un excellent confort thermique dans les intérieurs (sa conductivité thermique est située entre 0,030 et 0,040 W/mK) et représente une barrière contre les bruits extérieurs. De plus, il est incombustible et accessible à un prix abordable. Lui non plus ne dégage pas de fumées toxiques pendant les incendies et sa durée de vie est d’environ 50 ans.

La laine de verre se décline en plusieurs épaisseurs et se présente généralement sous forme de plaques, flocons ou rouleaux souples. Elle s’adapte à tous les bâtiments et environnements. Tout comme la laine de roche, elle est certifiée ACERMI (Association pour la certification des matériaux isolants).

De plus, ce matériau offre une bonne résistance aux rongeurs et termites, ce qui lui permet d’assurer durablement et efficacement ses fonctions. Il n’absorbe cependant pas l’humidité et son installation peut provoquer des irritations aussi bien au niveau du système respiratoire que sur la peau. Par ailleurs, il n’est pas renouvelable.

En définitive, la laine de verre, la laine de roche, les billes de polystyrène et la mousse polyuréthane projetée font partie des meilleurs isolants utilisés dans le cadre des travaux d’isolation d’une maison. Un professionnel de l’isolation saura vous recommander le matériau le plus adapté pour limiter les pertes d’énergie dans votre logement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

58 − 57 =

error: Content is protected !!