https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
comteur-linky-dangereux

L’électricité est indispensable au quotidien des Français, et elle coûte de plus en plus cher. C’est notamment pendant la période hivernale que la facture devient la plus salée, avec des dépenses en chauffage qui ont fortement augmenté depuis 2022.

Le boitier LInky, un boitier vert pomme que l’on retrouve dans plus de 35 millions de foyers français, est devenu un objet incontournable. Pourtant, son installation progressive n’a pas toujours fait des heureux. Nombreuses sont les personnes qui critiquent ce boîtier qu’on leur a imposé. Certains pensent même qu’il est dangereux.

Pourtant, sans lui, difficile de vaquer à nos occupations habituelles qui demandent de l’électricité : regarder la télé, accéder à internet pour effectuer un bet – pari en français – à partir de son smartphone. Si on arrêtait d’avoir peur de ce boitier afin de faire des économies ? Voici quelques mythes sur le compteur Linky qui préoccupent les usagers.

C’est quoi, un compteur Linky ?

Un compteur Linky est un compteur électrique intelligent, relié à internet, conçu et distribué par la société Enedis, leader française de la distribution d’électricité, et filiale d’EDF. Au début des années 2010, la société travaille sur un projet de compteur sophistiqué qui enregistre heure par heure les dépenses en électricité du foyer.

Le but avoué de la démarche est de permettre aux Français de faire des économies, en analysant leur consommation de près, notamment avec les heures pleines et les heures creuses. Avec ces compteurs, la présence d’un électricien censé relevé les compteurs appartient au passé, ce qui limite les déplacements de ceux-ci : un gain de temps non négligeable (et supers économies) pour les prestataires d’électricité.

La pose du compteur Linky n’est pas obligatoire

En installant 35 millions de compteurs Linky dans les foyers français à partir de 2015, Enedis s’arroge un monopole et interroge certains. La pose du compteur Linky est-elle obligatoire ? Techniquement, non, mais il sera bien plus ardu de souscrire à un contrat d’électricité sans sa présence. On peut alors dire qu’il n’est pas obligatoire, mais quasiment indispensable.

Le compteur Linky surveille-t-il votre vie privée ?

Si certaines personnes voient le compteur Linky d’un mauvais œil (à juste titre ?), c’est parce qu’il est capable de connaître l’ensemble des mouvements de nos appareils électriques à la minute près. Et alors ? Pour certains, c’est un réel problème de vie privée, car on peut facilement détecter tous les usages de l’électricité heure par heure.

Le compteur Linky est surtout capable de détecter une surconsommation d’un appareil électrique en envoyant ces données au tableau électrique. Ainsi, cette surveillance a le pouvoir de faire faire des économies si, par exemple, on laisse un chauffage en marche par inadvertance.

risque-compteur-linky-dans-votre-domicile

Enedis assure que les données récoltées ne peuvent pas être diffusées à un tiers – la police, par exemple. L’argument de la surveillance de la vie privée est d’ailleurs assez faible (quoique) lorsque l’on sait que nos smartphones savent tout de notre vie !

Le Linky, dangereux pour la santé ? Pas si vite

Une autre critique apportée au compteur Linky serait qu’il émet des ondes électromagnétiques nocives pour la santé. Quelques affaires ont notamment émergé en France avec le recours en justice de personnes électro-sensibles. Ces personnes ont déclaré que la présence du compteur Linky leur donne des migraines permanentes et d’autres problèmes liés aux ondes.

La société Enedis dément énergiquement les risques de santé du Linky pour la majorité des personnes, puisque selon certaines études, les ondes électromagnétiques du Linky sont moins puissantes que celles d’un micro-onde ou d’un grille-pain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

33 − = 27

error: Content is protected !!