https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
Comment organiser une reconversion professionnelle ?

Contrairement à ce que l’on pense lorsque l’on entame une vie professionnelle, cette dernière n’est pas une ligne droite toute tracée. En effet, il arrive souvent que l’on change de voie au bout de quelques années, et même que l’on passe du tout au tout. Lorsque cela arrive, il est important de se donner les moyens de réussir sa reconversion professionnelle. Comment s’y prendre ? On étudie trois axes possibles avec vous.

L’évolution interne à une entreprise

Dans le cadre d’une évolution professionnelle, la première chose à laquelle on pense, c’est généralement de monter en grade au sein d’une même entreprise. D’ailleurs, certains groupes (comme Lidl ou McDonald’s) en font un argument pour recruter : on démarre souvent en tant qu’équipier, pour arriver manager ou responsable. Bien évidemment, cela ne se déroule pas du jour au lendemain… Une telle évolution demande souvent une expérience dans l’entreprise, ainsi qu’une efficacité de travail au-dessus de la moyenne. Bref, l’évolution interne à une entreprise est monnaie courante. Parfois, elle peut s’accompagner d’une formation, mais peut se faire sans via une reconnaissance en interne.

Suivre une formation pour s’adapter à un nouveau métier

Pour ce second axe, nous allons vous présenter une voie royale pour évoluer professionnellement : la formation. Grâce à cette dernière, il est possible de s’ouvrir les portes d’un métier simplement en obtenant une certification suite à une formation. Pour réaliser cette dernière, différents organismes sont présents en France : même si le plus connu est l’AFPA, vous pourrez facilement en trouver près de chez vous. Toutefois, l’un des freins du suivi d’une formation est le financement. Pour répondre à cette problématique, diverses solutions ont été créées, comme le Compte Personnel Formation mis en place par le gouvernement, qui permet de financer toute ou partie d’une formation. Cela se traduit par des crédits obtenus au fil des années travaillées (500 € de droit à la formation par année entière travaillée), que l’on peut déduire du prix d’une formation éligible. D’autres aides comme celles du Pôle Emploi ou de l’entreprise sont aussi envisageables.

Créer une entreprise dans un secteur différent

Enfin, sachez que vous pouvez changer de vie professionnelle très rapidement en créant votre entreprise. C’est d’ailleurs très facile à mettre en place depuis la création du statut d’auto-entrepreneur : en quelques clics, vous pouvez créer une entreprise individuelle sur internet ! Bien évidemment, cela demande un certain temps avant que l’entreprise ne commence à dégager des bénéfices, mais, encore une fois, il existe des solutions. Par exemple, si vous étiez au chômage avant la création, vous pouvez continuer à toucher vos indemnités chômage même lorsque vous créez votre entreprise. Pour aller plus loin, le Pôle Emploi peut proposer des financements ou des formations (nous y revenons), en fonction du projet que vous leur présenterez. Enfin, il existe différentes aides, comme l’ACCRE, qui offrent la possibilité de réduire les charges sociales pour l’entreprise : de quoi permettre une évolution en douceur.

Bref, vous l’aurez compris, se reconvertir professionnellement en France est facilement envisageable. La plupart du temps, des solutions sont proposées aux personnes dans une situation d’évolution ou de reconversion professionnelle. N’hésitez pas à vous lancer si vous en ressentez le besoin, c’est toujours une étape valorisante dans notre vie professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 86 = 90

error: Content is protected !!