https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

En hiver, votre facture de chauffage augmente inévitablement. Cependant, en adoptant quelques gestes tout simples et en mettant en pratique certains conseils, il est possible de limiter cette augmentation et même de faire des économies.

Une pompe à chaleur air/eau pour réduire votre consommation énergétique

La plupart des appareils de chauffage contemporains sont gourmands en électricité et très loin d’être écologiques. C’est la raison pour laquelle de plus en plus de ménages se tournent vers la pompe à chaleur (PAC), un appareil dont le mode de fonctionnement permet de réduire considérablement la consommation énergétique. Concrètement, avec une pompe à chaleur air/eau, il est possible de chauffer votre logement et d’obtenir de l’eau sanitaire chaude sans pour autant augmenter votre facture de chauffage. Pour produire de la chaleur, la PAC capte en effet les calories contenues dans l’air, l’eau et le sol pour les convertir en énergie.

La pompe à chaleur fonctionne donc avec une énergie propre et renouvelable, ce qui en fait un appareil écologique. De plus, grâce à son mode de fonctionnement, elle permet de réaliser jusqu’à 70% d’économies sur votre consommation énergétique. La PAC vous donne également droit à des exonérations sur la TVA et vous ouvre l’accès à certains dispositifs de l’Etat tels que MaPrimeRenov’. Mieux, elle augmente la valeur de la maison en cas de revente.

Une pompe à chaleur air/eau peut être installée pendant la construction d’un logement. Dans ce cas, il est possible d’utiliser un modèle aérothermique ou un modèle géothermique. Par contre, si vous installez votre PAC pendant des travaux de rénovation, il est préférable de réutiliser le réseau de chauffage existant.

économies chauffage

Entreprendre des travaux de rénovation pour améliorer l’isolation

L’un des moyens les plus sûrs pour faire des économies sur la facture de chauffage est d’améliorer l’isolation de votre logement. Il ne s’agit pas d’entreprendre d’importantes rénovations qui vont nécessiter un budget considérable, mais plutôt de petits travaux d’isolation faciles et pas chers.

Calorifuger vos canalisations

Des canalisations ou des tuyaux d’eau chaude non isolés peuvent entraîner jusqu’à 20% de déperditions énergétiques. Ce qui a pour conséquence inévitable de faire grimper votre facture de chauffage. De plus, plus vos canalisations traversent de pièces non chauffées, plus votre eau chaude perd en calories.

La solution pour remédier à cette situation est de procéder au calorifugeage de vos tuyaux d’eau chaude. Le calorifugeage est une technique qui consiste à entourer vos canalisations d’une gaine isolante généralement en mousse de polyuréthane ou d’une coquille isolante en fibres naturelles ou minérales. Une fois vos tuyaux isolés, votre eau chaude sanitaire perdra moins de calories, ce qui vous permettra de réaliser jusqu’à 30% d’économies sur votre facture énergétique.

Améliorer l’isolation de vos planchers

Près de 25 à 30% de la chaleur d’une maison s’échappe par le toit. De ce fait, si vous possédez un grenier, isoler son plancher sera un moyen efficace de faire des économies d’énergie. De même, le plafond d’une cave qui est également le plancher de votre logement entraîne 7 à 10% de pertes de chaleur. Par conséquent, isoler le plafond de votre cave permettra non seulement d’améliorer le confort thermique à l’intérieur de la maison, mais également de limiter les déperditions d’énergie. Mieux, des travaux d’isolation par le toit de la cave et le plancher du grenier vous reviendrons moins chers, car ils ne nécessitent aucune finition.

Éliminer les courants d’air

Qu’ils proviennent de la porte, des fenêtres ou même de la boîte aux lettres, les courants d’air ont tous pour conséquence de provoquer une déplaisante sensation de froid qui incite à augmenter le niveau du chauffage. Cependant il existe une solution plus efficace pour remédier à cette situation sur le long terme : colmater les points faibles. Vous pouvez par exemple installer au bas de la porte de la cave ou du garage une languette à poils pour éviter que le vent ne passe en dessous.

Vous pouvez également installer un clapet antiretour sur le tuyau d’évacuation de la hotte pour empêcher le froid d’entrer lorsqu’elle est éteinte. Pensez également à calfeutrer vos fenêtres en installant des joints autocollants sur leurs dormants. Lorsqu’elles sont fermées, elles deviennent ainsi imperméables aux courants d’air.

Entretenir les appareils de chauffage

Pour être en mesure de vous fournir un rendement maximum, vos appareils de chauffage doivent être bien entretenus. Vos radiateurs par exemple doivent être régulièrement purgés. Pour cela, vous devez tourner la vis de purge de chaque appareil pour laisser l’air s’échapper jusqu’à la formation d’une goutte. Resserrez ensuite la vis puis essuyez au besoin. Vérifiez ensuite la pression de votre chaudière pour vous assurer qu’elle se situe bien entre 1,5 et 2,5 bars. Dans le cas contraire, il vous faudra rajouter de l’eau.

De plus, il est possible d’améliorer les performances de votre radiateur en y ajoutant des panneaux réflecteurs. Le panneau réflecteur se place entre le mur et le radiateur et a pour fonction de renvoyer une partie de la chaleur émise par l’appareil vers la pièce au lieur afin que celle-ci soit absorbée par le mur.

Vous pouvez lire également : tout savoir sur la chaudière à condensation

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

72 + = 77

error: Content is protected !!