https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
chaudière condensation

Facile à installer, offrant un excellent rendement et ouvrant droit à un crédit d’impôt, la chaudière à condensation cumule les avantages.

Chaudière à condensation : comment ça marche ?

Le principe de la chaudière à condensation est de récupérer les calories – aussi appelées chaleur latente – contenues dans la vapeur d’eau des fumées de combustion.

Avant d’être évacués par la cheminée, les gaz de fumées (chauds à environ 200 °C) traversent un échangeur-condenseur dans lequel circule l’eau de retour des radiateurs. La différence de température provoque la condensation de la vapeur d’eau des fumées sur l’échangeur. Pendant le processus, la vapeur transmet ses calories à l’échangeur qui va ensuite préchauffer l’eau de retour des radiateurs.

Fonctionnant aux combustibles bois (ou granulés), gaz ou fioul, le système de chauffage central à condensation est couplé avec des radiateurs ou des planchers chauffants.

À noter que, si les fumées expulsées par une chaudière classique dégagent une température avoisinant les 200 °C, celle-ci n’est plus que de 50 à 70 °C pour celles évacuées par une chaudière à condensation.

Les avantages de la chaudière à condensation

Outre d’éviter le gaspillage des calories contenues dans les fumées de combustion, les autres avantages de la chaudière à condensation sont les suivants :

  • Installation facile
  • Rendement supérieur à 100%
  • Jusqu’à 30% d’économies en combustible
  • Réduction des factures de chauffage
  • Possibilité de bénéficier d’au moins 250 € de prime à la casse pour l’achat d’une chaudière à condensation, en remplacement d’une chaudière vieille de plus de 15 ans
  • Système peu polluant
  • Crédit d’impôt de 13 % sur les frais d’acquisition d’un matériel à gaz ou au fioul jusqu’au 31 décembre 2012

Le coût d’une chaudière à condensation varie en moyenne de 3.000 à 5.000 €.

Étant conforme à la prochaine réglementation thermique (RT 2012), la chaudière à condensation est appelée à devenir la chaudière de base du marché.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 23 = 31

error: Content is protected !!