https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
autorisation installation abri jardin bois

Dans certains cas, l’installation d’un abri de jardin en bois peut nécessiter une autorisation d’urbanisme. Cette dernière dépend essentiellement des caractéristiques du cabanon. Pour en savoir plus, voici les différentes autorisations qu’il faut pour installer un abri de jardin en bois.

La déclaration préalable de travaux

Pour installer un abri de jardin en bois, vous pouvez avoir besoin d’une déclaration préalable de travaux. Cette autorisation est indiquée pour toute construction dont la surface de plancher ou l’emprise au sol est supérieure à 5m². La déclaration préalable de travaux se fait auprès de la mairie et son délai d’instruction est d’un mois. Comme le montrent les abris de jardin en bois par ici, elle concerne les constructions de faible envergure.

Ainsi, pour bénéficier de cette autorisation, l’abri de jardin en bois doit avoir :

  • une hauteur inférieure à 12 mètres,
  • une surface de plancher ou emprise au sol comprise entre 5 et 20 m²,
  • une surface de plancher ou emprise au sol inférieur à 5 m² sur un terrain situé en secteur protégé.

Au-delà de ces seuils, l’installation d’un abri de jardin en bois est soumise au permis de construire.

Le permis de construire

L’autre autorisation d’urbanisme qu’il faut pour installer un abri de jardin en bois est le permis de construire. Celui-ci est indiqué pour les constructions dont la surface de plancher ou l’emprise au sol est supérieure à 20 m². Il en est de même pour celle dont la hauteur est égale ou supérieure à 12 mètres. Il est également requis pour toutes constructions dans un secteur protégé.

Le permis de construire a un délai d’instruction de deux mois. Il s’obtient auprès du service de l’urbanisme de la commune. En consultant le PLU, vous aurez toutes les informations en rapport avec les matériaux autorisés et les limites de propriété.

Installer un abri de jardin en bois sans autorisation

Hormis dans les cas précédents, il est possible d’installer un abri de jardin en bois sans autorisation d’urbanisme. En effet, la loi exonère certains travaux de toutes formalités administratives. Cela concerne essentiellement les constructions de faible importance, c’est-à-dire qui ont un faible impact dans leur environnement.

L’exonération des formalités administratives peut aussi concerner l’installation d’un abri de jardin en bois. Pour ce faire, la construction doit remplir certaines conditions. Dans un premier temps, sa surface de plancher ou son emprise au sol ne doit pas dépasser 5 m². Aussi, la hauteur sous plafond de l’abri doit être inférieure 12 mètres. Enfin, l’installation de l’abri de jardin ne doit pas se faire dans une zone protégée. Il s’agit ici des abords de monuments historiques et des sites classés.
Dès lors que ces trois conditions sont remplies, l’installation de l’abri de jardin en bois pourra se faire sans autorisation.

En somme, retenez que deux types d’autorisations sont requis pour installer un abri de jardin en bois. Ce sont la déclaration préalable de travaux et le permis de construire. La décision se fera en fonction des caractéristiques de l’abri de jardin en bois. Par ailleurs, sachez que dans certains cas, l’installation de cette structure peut se faire sans autorisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − = 11

error: Content is protected !!