https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg
acheter renover louer maison appartement

Rénover un bien immobilier ancien pour le louer peut permettre de profiter d’avantages fiscaux. Différents régimes de défiscalisation s’appliquent à la location dans l’ancien. Détails des lois Borloo ancien, Malraux, monuments historiques, LMNP et Robien recentré.

Rénover pour louer

Acheter un bien immobilier à rénover pour le louer présente de nombreux avantages :

  • Constitution d’un patrimoine à un coût abordable
  • Défiscalisation
  • Bonne rentabilité locative si le logement est bien situé
  • Plus-value importante en cas de revente

Rénover pour louer: avantages fiscaux

Rénover un bien ancien pour le louer permet de bénéficier d’avantages fiscaux importants selon le dispositif de défiscalisation choisi :

  • Borloo dans l’ancien : La loi Borloo appliquée à l’ancien offre des avantages fiscaux si vous souhaitez rénover un bien pour le louer. Réservé à la location nue avec loyer modéré pendant 6 voir 9 ans (si les travaux de rénovation sont subventionnés par l’ANAH), ce dispositif permet de profiter d’un abattement forfaitaire sur les revenus de la location à hauteur de 30% pour un logement intermédiaire, de 60% pour un logement social.
  • Malraux : La loi Malraux s’adresse aux propriétaires d’un bien ancien faisant l’objet d’une rénovation complète et mis en location. A condition entre autres de conserver le bien pendant au moins 9 ans à compter de son acquisition, la loi Malraux donne droit à une réduction d’impôt de 30% (si le bien est situé en ZPPAUP) ou de 40% (pour un bien situé dans un secteur sauvegardé) du montant des dépenses éligibles, et ce dans la limite annuelle de 100.000 euros, pendant les 3 années suivant le début des travaux.
  • Monuments historiques : Vous avez acheté un bien immobilier à rénover classé monument historique et vous souhaitez le louer. Dans le cas d’une mise en location, le propriétaire bailleur peut déduire la totalité des charges de ces revenus fonciers, intérêts d’emprunt compris. Si les charges excédent les revenus fonciers, il peut imputer le déficit de son revenu global. Autre avantage, le propriétaire bénéficie d’une exonération totale des droits de mutation en cas de succession ou de donation
  • Location meublée non professionnel (LMNP). Autre dispositif pour le particulier qui souhaite rénover un bien immobilier pour le louer, le statut de loueur en meublé non professionnel ou LMNP. Ce régime permet de générer des revenus locatifs non imposés et de profiter de réductions d’impôts : défiscalisation des loyers pendant 15 ans, exonération d’impôts sur la plus-value immobilière si la vente du bien intervient 15 ans après son acquisition
  • Robien recentré : La loi dite « Robien recentré » s’applique aux logements anciens destinés la location nue. Parmi les avantages fiscaux, la loi « Robien recentré » permet un amortissement de 50% de la valeur du logement réparti sur 9 ans (6% les 7 premières années, 4% les 2 années suivantes). Autre avantage, le bien peut être donné en location à un ascendant ou un descendant du propriétaire bailleur dès lors qu’il n’appartient pas au foyer fiscal du propriétaire. Pour bénéficier des avantages fiscaux de la loi « Robien recentré », le propriétaire bailleur doit louer le bien nu pendant 9 ans à un locataire qui y établit sa résidence principale

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

− 4 = 6

error: Content is protected !!