https://www.crossculturalsolutions.org/wp-content/uploads/2017/11/1-6.jpg

Moins chers que les biens classiques, les appartements en rez-de-chaussée séduisent de plus en plus de particuliers qui souhaitent réaliser un achat immobilier à moindre coût.

Une décote de 15 à 40 %

Acheter un rez-de-chaussée pour y vivre ? Jamais ! Direz-vous peut-être… Car trop sombre, trop triste, trop bruyant, trop accessible… Les raisons ne manquent pas pour bouder les rez-de-chaussée. Tant et si bien qu’il y a encore peu de temps, ils n’intéressaient généralement qu’un certain type de clientèle (commerces, professions libérales, artistes…).

Mais aujourd’hui, crise oblige, les rez-de-chaussée attirent de plus en plus d’acquéreurs particuliers. Ce type de bien bénéficie en effet habituellement d’une décote de 15 à 40 % par rapport à un appartement en étage. Autrement dit, acheter un rez-de-chaussée permet d’acheter plus grand à moindre coût !

Bien d’autres avantages…

En outre, ceux qui achètent un rez-de-chaussée en vue de le donner à louer peuvent compter sur une meilleure rentabilité locative, car la décote sur le loyer n’est généralement que de 10 à 20 %.

Et contrairement à une croyance répandue, d’après les assurances, les rez-de-chaussée subissent moins de cambriolages que les appartements situés en étage, car sont plus exposés à la vue en tant que lieu de fréquent passage.

Enfin, le prix d’un rez-de-chaussée étant moins élevé, certains acquéreurs pourraient même s’offrir un logement à Paris.

Une fois l’intimité préservée (pose de voilage, de film teinté ou de grosses jardinières aux fenêtres), un rez-de-chaussée bien aménagé, surtout s’il offre en prime un bout de jardin ou une petite cour, peut vite se transformer en petit paradis pour son nouvel occupant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 + = 11

error: Content is protected !!